Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > ramipril dci pharma 5mg, gélule - Effets indésirables
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

ramipril dci pharma 5mg, gélule - Effets indésirables


Publicité

Les effets indésirables rapportés lors du traitement par le ramipril et/ou les autres inhibiteurs del’enzyme de conversion incluent les effets suivants :
Troubles du sang et du système lymphatique
Très rare : anémie, baisse del’hémoglobine, del’hématocrite, des leucocytes, des plaquettes, neutropénie/agranulocytose, pancytopénie particulièrement chez les patients avec une fonction rénale altérée, éosinophilie, anticorps antinucléaires positifs (voir rubrique 4.4).
Troubles du métabolisme et de la nutrition
Rare : anorexie
Très rare : hyperkaliémie (voirrubrique 4.4), hypoglycémie.
Troubles psychiatriques
Fréquent : troubles du sommeil.
Très rare : confusion, dépression.
Troubles du système nerveux
Fréquent : altération du goût, vertiges, lipothymies.
Rare : céphalées et paresthésie.
Très rare : incidents cérébrovasculaires et syncope.
Troubles ophtalmologiques
Très rare : vision trouble.
Troubles cardiaques
Rare : angor.
Troubles vasculaires
Rare : hypotension (voirrubrique 4.4), flush, pâleur, syndrome de Raynaud.
Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux
Fréquent : toux sèche et irritative (non productive) (voirrubrique 4.4) et dyspnée.
Très rare : bronchospasme.
Troubles gastro-intestinaux
Fréquent : nausées, vomissements, irritations gastriques, douleurs abdominales, diarrhée, constipation, sécheresse buccale.
Rare : stomatite/ulcération aphteuse.
Très rare : glossite, pancréatite.
Troubles hépato-biliaires
Très rare : augmentation des transaminases, augmentation de la bilirubine, cholestase (incluantl'ictère), hépatite, insuffisance hépatique.
Troubles de la peau et du tissu sous-cutané
Fréquent : prurit, rash, alopécie.
Rare : angio-œdème (voirrubrique 4.4).
Très rare : urticaire, syndrome de Stevens-Johnson, érythème polymorphe, photosensibilité, érythrodermie, réactions pemphigoïdes et dermatite exfoliatrice.
Exceptionnellement: syndrome de Lyell.
Troubles musculo-squelettiques, du tissu conjonctif et des os
Très rare : myalgie, arthralgie.
Troubles rénaux et urinaires
Rare : augmentation del’urée et de la créatinine sériques, troubles de la fonction rénale dont insuffisance rénale, polyurie, oligurie, augmentation de la fréquence des mictions.
Troubles du système reproductif et des seins
Très rare : impuissance, gynécomastie.
Troubles généraux
Rare : douleur thoracique, fatigue, malaise.
Très rare : fièvre.
Biochimie
Très rare: hyperkaliémie, hyponatrémie, augmentation de la vitesse de sédimentation, protéinurie.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité