Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > ramipril merck generiques 5mg, gélule - Effets indésirables
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

ramipril merck generiques 5mg, gélule - Effets indésirables


Publicité

Liés aux excipients: en raison de la présence d’azorubine (E122); risque de réactions allergiques, y compris réactions anaphylactiques et bronchospasmes.
Les effets indésirables rapportés lors du traitement par le ramipril et/ou les autres inhibiteurs del’enzyme de conversion incluent les effets suivants :
Troubles du sang et du système lymphatique
· Très rare : anémie, baisse del’hémoglobine, del’hématocrite, des leucocytes, des plaquettes, neutropénie/agranulocytose, pancytopénie particulièrement chez les patients avec une fonction rénale altérée éosinophilie, anticorps antinucléaires positifs (voir rubrique 4.4).
Troubles du métabolisme et de la nutrition
· Rare : anorexie
· Très rare : hyperkaliémie (voirrubrique 4.4), hypoglycémie.
Troubles psychiatriques
· Fréquent : troubles du sommeil.
· Très rare : confusion, dépression.
Troubles du système nerveux
· Fréquent : altération du goût, vertiges, lipothymies.
· Rare : céphalées et paresthésie.
· Très rare : incidents cérébrovasculaires  et syncope.
Troubles ophtalmologiques
· Très rare : vision trouble.
Troubles cardiaques
· Rare : angor.
Troubles vasculaires
· Rares : hypotension (voirrubrique 4.4), flush, pâleur, syndrome de Raynaud.
Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux
· Fréquent : toux sèche et irritative (non productive) (voirrubrique 4.4) et dyspnée.
· Très rare : bronchospasme.
Troubles gastro-intestinaux
· Fréquent : nausées, vomissements, irritations gastriques, douleurs abdominales, diarrhée, constipation, sécheresse buccale.
· Rare : stomatite/ulcération aphteuse.
· Très rare : glossite, pancréatite.
Troubles hépato-biliaires
· Très rare : augmentation des transaminases, augmentation de la bilirubine, cholestase (incluantl'ictère), hépatite, insuffisance hépatique.
Troubles de la peau et du tissu sous-cutané
· Fréquent : prurit, rash, alopécie.
· Rare : angio-œdème (voirrubrique 4.4).
· Très rare : urticaire, syndrome de Stevens-Johnson, érythème polymorphe, photosensibilité, érythrodermie, réactions pemphigoïdes et dermatite exfoliatrice.
· Exceptionnellement: syndrome de Lyell.
Troubles musculo-squelettiques, du tissu conjonctif et des os
· Très rare : myalgie, arthralgie.
Troubles rénaux et urinaires
· Rare : augmentation del’urée et de la créatinine sériques, troubles de la fonction rénale dont insuffisance rénale, polyurie, oligurie, augmentation de la fréquence des mictions.
Troubles du système reproductif et des seins
· Très rare : impuissance, gynécomastie.
Troubles généraux
· Rare : douleur thoracique, fatigue, malaise.
· Très rare : fièvre.
Biochimie
· Très rare : hyperkaliémie, hyponatrémie, augmentation de la vitesse de sédimentation, protéinurie.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité