Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > HEPARINE SODIQUE PANPHARMA 25 000 UI/5 ml, solution injectable en flacon (I.V.) - Effets indésirables
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

HEPARINE SODIQUE PANPHARMA 25 000 UI/5 ml, solution injectable en flacon (I.V.) - Effets indésirables


Publicité

· Manifestations hémorragiques des facteurs de risque tels que des lésions organiques susceptibles de saigner, une insuffisance rénale, certaines associations médicamenteuses (voir rubriques 4.3, 4.5) peuvent majorer ces manifestations.
· Des thrombopénies ont été rapportées. Celles-ci sont de deux types:
o les plus fréquentes, de type I, sont habituellement modérées (>100 000), précoces (avant le cinquième jour) et ne nécessitent pas l'arrêt de l'héparine,
o rarement des thrombopénies graves de type II (TIH). Leur prévalence est encore mal évaluée (voir rubrique 4.3 , 4.4).
· De rares nécroses cutanées au point de perfusion, ont été signalées avec les héparines. Ces réactions peuvent être précédées d'un purpura ou de placards érythémateux, infiltrés et douloureux. La suspension du traitement doit être immédiate.
· De rares manifestations d'hypersensibilité notamment urticaire, conjonctivite, rhinite, asthme, cyanose, tachypnée, sensations d'oppression, fièvre, frissons, œdème angio-neurotique, et rarement choc anaphylactique. Dans certains cas leur existence doit conduire à l'arrêt du traitement.
· Effets divers:
o élévation des transaminases et des γGT ;
o hyperéosinophilie parfois accompagnée d'éruption;
o exceptionnellement: alopécie, priapisme;
o de très rares cas d'hypoaldostéronisme avec hyperkaliémie et (ou) acidose métabolique, ont été rapportés particulièrement chez des patients à risque (diabétiques, insuffisants rénaux chroniques, acidose métabolique preéxistante, traitement par des médicaments susceptibles d'augmenter la kaliémie tels que IEC et les AINS). Le risque d'hyperkaliémie augmente avec la durée du traitement et est habituellement réversible. En cas de traitement prolongé, une surveillance de la kaliémie peut être effectuée chez les patients à risque.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité