Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > CERUBIDINE 20 mg, poudre pour solution pour perfusion - Effets indésirables
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

CERUBIDINE 20 mg, poudre pour solution pour perfusion - Effets indésirables


Publicité

Effets indésirables généraux:
· nausées et vomissements,
· stomatites,
· insuffisance médullaire: une insuffisance médullaire est observée chez tous les patients traités par daunorubicine, pouvant aller jusqu'à une aplasie sévère dans une proportion variable de cas. Elle peut se compliquer d'infection sévère ou opportuniste.
· alopécie dans 90 % des cas, mais réversible à l'arrêt du traitement,
· aménorrhée, azoospermie,
· coloration rougeâtre des urines pendant 48 heures.
On a également signalé l'apparition d'accès fébriles, de douleurs abdominales et de diarrhées.
Effets indésirables locaux:
Deux types de réactions locales sont décrites:
· L'extravasation avec risque de nécrose: il faut interrompre la perfusion, aspirer le maximum de produit infiltré, faire un pansement froid, injecter éventuellement un corticoïde, appliquer éventuellement localement du DMSO: une surveillance quotidienne est nécessaire. L'utilisation de cathéters ou de chambres implantables réduit ce risque.
· La réaction de « rappel » en territoire irradié faite de douleurs et d'érythème pouvant durer plusieurs jours.
Toxicité cardiaque:
Toxicité aiguë:
· Elle survient dans les 48 heures.
· Quelques modifications de l'ECG peuvent apparaître: troubles du rythme, allongement de l'espace QT en particulier, le plus souvent sans traduction clinique, ils ne contre-indiquent pas la poursuite du traitement. Des troubles électrolytiques associés éventuels (hypokaliémie, hyponatrémie) doivent être corrigés.
· Rare est la myopéricardite aiguë d'apparition précoce.
Toxicité chronique:
· Il s'agit d'une cardiomyopathie pouvant évoluer vers la défaillance cardiaque congestive nécessitant des soins spécialisés mais pouvant conduire au décès.
· Elle est corrélée à la dose cumulée administrée.
Prévention: la toxicité cardiaque peut être prévenue par:
· La surveillance clinique.
· La surveillance régulière de la fonction cardiaque par mesure de la performance ventriculaire échographique ou isotopique: ces examens doivent être effectués avant la première injection et répétés régulièrement, une altération significative fera interrompre le traitement.
· Certains produits cardioprotecteurs permettraient de limiter les risques de toxicité.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité