Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > DESOGESTREL ETHINYLESTRADIOL BIOGARAN 150 microgrammes/20 microgrammes, comprimé enrobé - Effets indésirables
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

DESOGESTREL ETHINYLESTRADIOL BIOGARAN 150 microgrammes/20 microgrammes, comprimé enrobé - Effets indésirables


Publicité

Effets indésirables relativement rares mais devant faire interrompre le traitement:
· accidents thromboemboliques artériels (en particulier infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral);
· accidents thromboemboliques veineux (phlébite, embolie pulmonaire);
· hypertension artérielle, coronaropathies;
· hyperlipidémies (hypertriglycéridémie et/ou hypercholestérolémie), diabète;
· mastodynie sévère, mastopathie bénigne;
· adénome hypophysaire à prolactine (éventuellement révélé par une galactorrhée);
· céphalées importantes et inhabituelles, migraines, vertiges, modification de la vision;
· exacerbation d'une comitialité;
· adénome hépatique, ictères cholestatiques;
· chloasma.
Effets indésirables plus fréquents, n'empêchant pas habituellement la poursuite du traitement mais pouvant faire envisager un changement du type d'estroprogestatif:
· nausées, céphalées banales, prise de poids, irritabilité, jambes lourdes;
· tension mammaire, saignements intermenstruels, oligoménorrhée, aménorrhée, modification de la libido;
· irritation oculaire par les lentilles de contact.
Rarement:
· acné, séborrhée, hypertrichose.
Autres: lithiase biliaire.
Effets à l'arrêt du traitement: aménorrhées post-thérapeutiques.
Des aménorrhées avec anovulation (survenant plus volontiers chez les femmes ayant des antécédents de cycles irréguliers) peuvent s'observer à l'arrêt du traitement. Elles cèdent en général spontanément. En cas de prolongation, avant toute nouvelle prescription, la recherche d'une éventuelle pathologie hypophysaire s'impose.
Le risque d'accident thromboembolique veineux augmente chez toutes les femmes prenant un contraceptif estroprogestatif. Pour les informations concernant le risque thromboembolique veineux des différentes pilules estroprogestatives, voir rubrique 4.4.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité