Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > AMISULPRIDE MERCK 200mg, comprimé sécable - Effets indésirables
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

AMISULPRIDE MERCK 200mg, comprimé sécable - Effets indésirables


Publicité

Fréquents
· Augmentation de la prolactinémie, réversible à l’arrêt du traitement, pouvant entraîner au plan clinique : galactorrhée, aménorrhée, gynécomastie, tension mammaire, impuissance, frigidité.
· Prise de poids.
· Des symptômes extrapyramidaux (tremblements, hypertonie, hypersalivation, akathisie, hypokinésie) peuvent apparaître. Ces symptômes sont généralement modérés aux posologies d’entretien et partiellement réversibles, sans arrêt de Amisulpride, avec un traitement  antiparkinsonien anticholinergique.
La fréquence des symptômes extrapyramidaux qui sont dose dépendants, est très faible chez les patients recevant des doses entre 50 et 300 mg/j dans le traitement des symptômes déficitaires prédominants.
Dans les études, les patients traités par l’amisulpride ont présenté une plus faible incidence de symptômes extrapyramidaux que les patients traités par l’halopéridol.
Occasionnellement
· somnolence,
· troubles gastro-intestinaux tels que constipation, nausées, vomissements, sécheresse de la bouche.
Très rarement
· Une dystonie aiguë (torticolis spasmodique, crises oculogyres, trismus...) peut apparaître. Elle est réversible sans arrêt du traitement sous l’effet d’un antiparkinsonien anticholinergique.
· Des dyskinésies tardives caractérisées par des mouvements involontaires de la langue et/ou du visage ont été rapportées, surtout après administration prolongée.
Les antiparkinsoniens anticholinergiques sont sans action ou peuvent provoquer une aggravation.
· Des cas d’hypotension et de bradycardie.
· Des cas d’allongements de l’intervalle Q.T., et de très rares cas de torsades de pointes ont été rapportés(cf. Mises en garde spéciales et précautions particulières d’emploi).
· Des réactions allergiques.
· Des cas de crises convulsives.
· Des cas de syndrome malin (cf. Mises en garde spéciales et précautions particulières d’emploi).


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité