Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > AMOXICILLINE ALTER 125 mg/5 ml, poudre pour suspension buvable en flacon - Effets indésirables
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

AMOXICILLINE ALTER 125 mg/5 ml, poudre pour suspension buvable en flacon - Effets indésirables


Publicité

La classification des effets indésirables utilisée est la suivante :
· très fréquent : ³1/10
· fréquent : ³1/100 ; <1/10
· peu fréquent : ³1/1000 ; <1/100
· rare : ³1/10000 ; <1/1000
· très rare : <1/10000
· fréquence indéterminée: ne peut être estimée sur la base des données disponibles
Affections hématologiques et du système lymphatique
Très rare : leucopénie, neutropénie, agranulocytose, thrombocytopénie et anémie hémolytique réversibles.
Fréquence indéterminée : éosinophilie.
Affections du système nerveux
Très rare : convulsions.
Fréquence indéterminée : vertiges, céphalées.
Affections gastro-intestinales
Fréquent : diarrhée, nausées.
Peu fréquent : vomissements.
Très rare : colite pseudomembraneuse, colite hémorragique.
Fréquence indéterminée : coloration dentaire superficielle chez l’enfant, habituellement réversible après brossage des dents.
Affections du rein et des voies urinaires
Fréquence indéterminée : néphrite interstitielle aiguë et cristallurie.
Affections de la peau et du tissu sous-cutané
Fréquent : éruption cutanée.
Peu fréquent : urticaire et prurit.
Très rare : érythème polymorphe, syndrome de Stevens Johnson, syndrome de Lyell, dermatite bulleuse ou exfoliative. Ces manifestations cutanées peuvent être plus fréquentes et/ou plus intenses chez des patients présentant une mononucléose infectieuse ou une leucémie lymphoïde en évolution. Pustulose exanthématique aiguë généralisée (cf. 4.4 Mises en garde spéciales et précautions d’emploi).
Infections et infestations
Fréquent : candidose cutanéo-muqueuse.
Affections du système immunitaire
Très rare : anaphylaxie (dont choc anaphylactique), maladie sérique et vascularite d’hypersensibilité (cf. 4.4 Mises en garde spéciales et précautions d’emploi).
Fréquence indéterminée : manifestations allergiques, dont urticaire, œdème de Quincke, gêne respiratoire.
Affections hépatobiliaires
Très rare : hépatite, ictère cholestatique.
Fréquence indéterminée : augmentation modérée et transitoire des transaminases sériques (ALAT et/ou ASAT).


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité