Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > CLIMODIENE 2 mg/2 mg, comprimé enrobé - Propriétés pharmacodynamiques
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

CLIMODIENE 2 mg/2 mg, comprimé enrobé - Propriétés pharmacodynamiques


Publicité

Classe pharmacothérapeutique : PROGESTATIFS ET ESTROGENES EN ASSOCIATION
(Système génito-urinaire et hormones sexuelles)
Code ATC : G03FA.
Valérate d'estradiol : le principe actif de CLIMODIENE, 17 β-estradiol de synthèse est chimiquement et biologiquement identique à l'estradiol endogène humain. Il remplace l'arrêt de production des estrogènes chez les femmes ménopausées et soulage les symptômes climatériques de la ménopause.
Dienogest : le dienogest est un dérivé de la nortestostérone, dont l'affinité in vitro pour les récepteurs des progestatifs est 10 à 30 fois plus faible que celle des autres progestatifs de synthèse. Les études animales in vivo ont montré une forte activité progestative. In vivo, le dienogest est dépourvu d'activité androgénique, minéralocorticoïde ou glucocorticoïde significative.
Les estrogènes stimulent la croissance de l'endomètre et majorent le risque d'hyperplasie et de cancer de l'endomètre. L'association d'un progestatif chez les femmes non hystérectomisées entraîne une réduction importante du risque d'hyperplasie de l'endomètre induit par les estrogènes.
Information sur les études cliniques
Le soulagement des symptômes de la ménopause a été obtenu dès les premières semaines de traitement.
Une aménorrhée (absence de saignement et de spotting) survient chez 83 à 86 % des femmes du 10ème au 12ème mois de traitement.
Des saignements irréguliers et/ou des spottings surviennent chez 28 à 33 % des femmes pendant les 3 premiers mois de traitement et chez 14 à 17 % du 10ème au 12ème mois de traitement.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité