Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > ACETATE DE CYPROTERONE TEVA 50 mg, comprimé - Propriétés pharmacodynamiques
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

ACETATE DE CYPROTERONE TEVA 50 mg, comprimé - Propriétés pharmacodynamiques


Publicité

Classe pharmacothérapeutique : antiandrogenes non associes, Code ATC : G03HA01.
L’acétate de cyprotérone est un progestatif de synthèse antiandrogène et antigonadotrope.
L’acétate de cyprotérone, dérivé de la 17 α-hydroxyprogestérone, possède avant tout une action antiandrogène. Cet effet spécifique antiandrogénique s’exerce par inhibition compétitive de la liaison de la 5 α-dihydrotestérone à son récepteur cytosolique dans les cellules cibles.
Chez l’homme, l’acétate de cyprotérone empêche l’action des androgènes secrétés par les testicules et les corticosurrénales sur les organes cibles androgéno-dépendants tels que la prostate.
Chez la femme, l’hyperpilosité pathologique que l’on rencontre dans l’hirsutisme est très réduite, de même que l’hyperfonctionnement des glandes sébacées.
L’action progestative s’exerce au niveau des récepteurs mammaires et endométriaux, en particulier par une importante transformation sécrétoire de l’endomètre. Il possède également une action antigonadotrope relativement puissante, puisqu’il suffit d’une dose de 1 mg par jour pendant 21 jours par cycle pour inhiber l’ovulation chez la femme.
L’acétate de cyprotérone ne possède pas d’action oestrogénique mais un effet antioestrogène. Il n’a pas d’action nocive sur la fonction du cortex surrénalien.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité