Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > HAXIFAL 250 mg, comprimé effervescent - Propriétés pharmacocinétiques
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

HAXIFAL 250 mg, comprimé effervescent - Propriétés pharmacocinétiques


Publicité

Absorption
Le céfaclor est bien absorbé par voie digestive après administration orale chez le sujet à jeun. Le pic apparaît au bout de 60 à 70 minutes. L’absorption digestive est d’environ 80% à 90% de la dose administrée par voie orale.
Quand le céfaclor est absorbé au moment des repas, le pic de concentration sérique atteint 50 à 75% du pic sérique obtenu chez le sujet à jeun, et son apparition est retardée de trois quarts d’heure à une heure, mais la biodisponibilité totale n’est pas modifiée.
Concentrations sériques
Après une administration orale de 250 mg, 500 mg et 1 g chez le sujet à jeun, les concentrations maximales sériques sont respectivement de 5 à 9 mg/l, 10 à 15 mg/l et 20 à 30 mg/l.
Après administration à dose unique de 15 mg/kg, le pic sérique atteint à 30 minutes est de 13 mg/l chez l’enfant à jeun, et de 11 mg/l chez le nourrisson après prise lactée.
Distribution
Le taux de liaison protéique est d’environ 25 à 50%.
Diffusion humorale et tissulaire
Après administration d’une dose de 20 mg/kg, les concentrations obtenues dans l’oreille moyenne et les végétations adénoïdes sont respectivement de 2,0 à 5,1 et 2,5 à 7,5 mg/l après 50 minutes, et après une dose unique de 40 mg/kg, ces concentrations sont respectivement de 1,3 à 7,8 et 6 à 12 mg/l après 2 heures, pour des pics sériques variant de 20 à 30 mg/l.
Après administration d’une dose de 500 mg, les concentrations dans les amygdales et la muqueuse sinusienne sont de l’ordre de 5 à 6 µg/g après 2 heures et d’environ 1 µg/g après 250 mg.
Après administration de 250, 500 mg ou 1 g, les concentrations moyennes dans la muqueuse bronchique sont de 3,8, 4,4 et 7,7 mg/l.
Après administration répétée de 15 mg/kg, les concentrations salivaires varient de 1,7 à 0,2mg/l entre la 2ème et la 6ème heure.
Après administration de 1 g, la concentration biliaire moyenne est de 10 mg/l.
Le céfaclor diffuse faiblement dans le lait.
Le céfaclor ne diffuse pas dans le liquide céphalo-rachidien.
Le passage placentaire n’a pas été étudié.
Elimination
Il n’existe pas de métabolites connus.
L’élimination se fait essentiellement par voie rénale par filtration glomérulaire et sécrétion tubulaire. La plus grande proportion est excrétée dans les deux premières heures. Après administration de 250 mg, 500 mg et 1 g, les concentrations urinaires sont respectivement de 600, 900 et 1900 mg/l, lors des 8 premières heures.
La demi-vie sérique chez le sujet normal est de 0,6 à 0,9 heure. Chez le patient anurique, elle est de 2,3 à 3,4 heures.
L’hémodialyse raccourcit la demi-vie de 25 à 50%.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité