Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > Iodohippurate (131 I) de sodium CIS bio international, solution injectable. [Référence: HIPPI-131] - Propriétés pharmacocinétiques
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Iodohippurate (131 I) de sodium CIS bio international, solution injectable. [Référence: HIPPI-131] - Propriétés pharmacocinétiques


Publicité

Après injection intraveineuse, l'iodohippurate (131I) de sodium est rapidement distribué dans le compartiment extra cellulaire puis éliminé par voie rénale, essentiellement sous forme inchangée. La liaison labile aux protéines plasmatiques entraîne une dissociation rapide du complexe formé. Environ 30% de l'iodohippurate se lient aux hématies.
L'iodohippurate (131I) de sodium est éliminé par filtration glomérulaire (20%) et par sécrétion tubulaire (80%). Il ne subit pas de réabsorption tubulaire.
L'activité rénale maximale s'observe généralement 2 à 5 minutes après l'administration intraveineuse selon l'état d'hydratation du malade, le degré d'insuffisance rénale et la nature de l'atteinte rénale ou des traitements administrés.
En l'absence d'atteinte rénale et lorsque l'hydratation du patient est normale, 70% de l'activité administrée sont éliminés dans l'urine 30 minutes après l'injection.
L'élimination hépatobiliaire représente mois de 0,4% de l'activité administrée. En cas d'insuffisance rénale sévère, l'élimination hépatobiliaire peut atteindre 5%.
La cinétique d'élimination de l'organisme de l'iodohippurate (131I) de sodium suit une loi mono-exponentielle caractérisée par une période biologique de 25 minutes avec un temps de transit rénal de 2,5 à 5,0 minutes.
En cas d'insuffisance rénale, le temps de transit rénal peut atteindre plusieurs heures ou même plusieurs jours.
L'iodohippurate (131I) de sodium traverse la barrière hématoplacentaire et passe dans le lait maternel.
L'iode-131 libéré à partir de l'iodohippurate (131I) de sodium a une période d'élimination plus lente que ce dernier.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité