Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > LOSARTAN/HYDROCHLOROTHIAZIDE RATIOPHARM 100 mg/25 mg, comprimé pelliculé - Propriétés pharmacocinétiques
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

LOSARTAN/HYDROCHLOROTHIAZIDE RATIOPHARM 100 mg/25 mg, comprimé pelliculé - Propriétés pharmacocinétiques


Publicité

Absorption
Losartan :
Après administration par voie orale, le losartan est bien absorbé et il subit un métabolisme de premier passage, pour former un métabolite actif, l’acide carboxylique ainsi que d’autres métabolites inactifs. La biodisponibilité systémique des comprimés de losartan est de l’ordre de 33 %. Les concentrations maximales moyennes du losartan et de son métabolite actif sont atteintes en 1 heure et en 3 à 4 heures, respectivement. Il n’y a eu aucun effet significatif sur le profil des concentrations plasmatiques du losartan quand la substance était administrée au moment d’un repas normal.
Distribution
Losartan :
Le losartan, ainsi que son métabolite actif, se lient à 99% aux protéines plasmatiques, principalement à l’albumine. Le volume de distribution du losartan est de 34 litres. Les études chez le rat montrent que le losartan ne traverse que peu ou pas la barrière hématoméningée.
Hydrochlorothiazide :
L’hydrochlorothiazide traverse la barrière placentaire mais pas la barrière hématoméningée et il est excrété dans le lait maternel.
Métabolisme
Losartan :
Environ 14 % de la dose de losartan administrée par voie intraveineuse ou par voie orale est transformé en son métabolite actif. Après l’administration orale et intraveineuse du losartan potassium marqué au carbone 14, la radioactivité en circulation dans le plasma est principalement attribuée au losartan et à son métabolite actif. Chez environ 1% des individus étudiés, la transformation du losartan en son métabolite actif était très faible.
En plus de son métabolite actif, des métabolites inactifs sont formés, dont les deux principaux par hydroxylation de la chaîne latérale butyle et un moins important, un N-2 tétrazole-glucuronide.
Elimination
Losartan :
La clairance plasmatique du losartan est de l’ordre de 600 ml/min et celle de son métabolite actif de 50 ml/min. La clairance rénale du losartan est d’environ 74 ml/min et celle de son métabolite actif de 26 ml/min. Quand le losartan est administré par voie orale, environ 4 % de la dose est excrété dans les urines sous forme inchangée et environ 6 % de la dose l’est dans les urines sous la forme de métabolite actif. La pharmacocinétique du losartan et de son métabolite actif est linéaire jusqu’à une dose orale de losartan potassium de 200 mg.
Après administration orale, les concentrations plasmatiques du losartan et de son métabolite actif diminuent de façon polyexponentielle, avec une demi-vie terminale de l’ordre de 2 heures et de 6 à 9 heures, respectivement. Avec une seule prise quotidienne de 100mg, ni le losartan ni son métabolite actif ne s’accumule de façon significative dans le plasma.
L’excrétion à la fois biliaire et urinaire contribue à l’élimination du losartan et de ses métabolites. Chez l'homme, après une dose orale de losartan marqué au carbone 14 on retrouve environ 35% de la radioactivité dans les urines et 58% dans les fèces.
Hydrochlorothiazide :
L’hydrochlorothiazide n’est pas métabolisé mais il est éliminé rapidement par voie rénale. Le suivi des taux plasmatiques pendant au moins 24 heures montre que la demi-vie plasmatique varie entre 5,6 heures et 14,8 heures. Au moins 61 % de la dose orale est éliminé sous forme inchangée dans les 24 heures qui suivent.
Caractéristiques chez les patients
Comprimé de losartan / hydrochlorothiazide :
Les concentrations plasmatiques du losartan et de son métabolite actif, ainsi que l’absorption de l’hydrochlorothiazide chez des hypertendus plus âgés, ne diffèrent pas de façon significative de celles observées chez des hypertendus plus jeunes.
Losartan :
Après une dose orale chez des patients présentant une cirrhose alcoolique du foie légère à modérée, les concentrations plasmatiques du losartan et de son métabolite actif étaient respectivement 5 et 1,7 fois plus importante que celles obtenues chez des hommes jeunes volontaires.
Ni le losartan, ni son métabolite actif ne peuvent être éliminés par hémodialyse.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité