Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > FASIGYNE 500 mg, comprimé enrobé - Propriétés pharmacocinétiques
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

FASIGYNE 500 mg, comprimé enrobé - Propriétés pharmacocinétiques


Publicité

Distribution
Après administration orale, le tinidazole est rapidement et complètement absorbé, le pic sérique est obtenu en 2 heures puis diminue lentement. Chez le volontaire sain, le pic plasmatique, 2 heures après l'administration orale de 2 g, est comprise entre 40 et 51 mg/1; à 24 heures les concentrations sont comprises entre 11 et 19 mg/1. A plus de 72 heures on peut encore détecter des concentrations d'environ 1 mg/1.
La demi-vie d'élimination plasmatique est de 12 à 14 heures.
L'hémodialyse entraîne un raccourcissement important de la valeur de la derai-vie d'élimination plasmatique.
La liaison aux protéines plasmatiques est faible, de l'ordre de 8 à 12 pour cent.
Le tinidazole est bien distribué dans les différents tissus, à des concentrations efficaces.
Le tinidazole traverse les barrières cérébroméningée et placentaire et passe dans le lait maternel.
La volume apparent de distribution est d'environ 50 l.
Biotransformation
Environ 20 à 25 pour cent de la dose administrée sont retrouvés sous forme inchangée dans les urines, 2 à 3 pour cent sous forme d'hydroxyméthyl tinidazole, 30 pour cent de la radioactivité urinaire sont rapportés à un métabolite très polaire.
Excrétion
Le tinidazole est excrété par les reins et le foie. Des études chez le volontaire sain ont montré qu'au-delà de 5 jours, 60 à 65% de la dose administrée sont excrétés par les reins dont 20 à 25% sous forme de tinidazole inchangé. Environ 12% de la close administrée sont excrétés dans les fèces.
Chez, l'insuffisant rénal
Des études chez l'insuffisant rénal (clairance de la créatinine < 22 ml/min) montrent qu'il n'y a pas de modifications statistiquement significatives des paramètres pharmacocinétiques chez ces patients. En conséquence aucune adaptation posologique n'est nécessaire.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité