Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > CITALOPRAM BIOGARAN 20 mg, comprimé pelliculé sécable - Propriétés pharmacocinétiques
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

CITALOPRAM BIOGARAN 20 mg, comprimé pelliculé sécable - Propriétés pharmacocinétiques


Publicité

Absorption
L'absorption est rapide (Tmax proche de 4 heures), presque complète et indépendante de la prise alimentaire.
La biodisponibilité par voie orale est de l'ordre de 80%.
Distribution
La liaison aux protéines plasmatiques est inférieure à 80% pour le citalopram et ses principaux métabolites.
Biotransformation
Tous les métabolites actifs du citalopram et notamment le didémethylcitalopram sont également des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, bien que moins puissants que la molécule-mère.
Les concentrations plasmatiques de citalopram inchangé restent prédominantes.
Elimination
La demi-vie d'élimination est d'environ 33 heures.
Il n'y a pas d'accumulation des concentrations plasmatiques dans la gamme de doses recommandées.
L'état d'équilibre des concentrations plasmatiques est atteint en 1 à 2 semaines.
Le citalopram est principalement éliminé par voie hépatique (85%), 15% étant éliminé par voie rénale.
Chez les patients âgés de plus de 65 ans
Le temps de demi-vie est allongé et les valeurs des clairances sont diminuées.
Chez les insuffisants hépatiques
Le citalopram est éliminé plus lentement chez les patients présentant une insuffisance hépatique.
La demi-vie du citalopram est environ deux fois plus longue, et les concentrations plasmatiques du citalopram deux fois plus élevées à l'état d'équilibre, pour une dose donnée, par rapport aux concentrations atteintes chez des patients ayant une fonction hépatique normale.
Chez les insuffisants rénaux
Après administration unique d'une dose de 20 mg de citalopram, l'élimination est plus lente chez les patients ayant une insuffisance rénale légère ou modérée, sans que cela n'entraîne une modification importante des paramètres pharmacocinétiques du citalopram.
Actuellement, il n'y a pas d'information disponible sur le devenir des patients ayant une insuffisance rénale sévère qui seraient traités, au long cours, par le citalopram (clairance de la créatinine < 20 ml/min.).


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité