Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > Mirtazapine winthrop 30mg, comprimé pelliculé sécable - Posologie
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Mirtazapine winthrop 30mg, comprimé pelliculé sécable - Posologie


Publicité

Posologie

La posologie initiale doit être adaptée individuellement dans la fourchette des doses recommandées. Cette posologie sera éventuellement réévaluée après 2 à 4 semaines de traitement effectif. En l'absence de réponse après 2 à 4 semaines, arrêter le traitement.
Adultes :

Le traitement devra débuter à 15 mg par jour. Il sera généralement nécessaire d'augmenter la posologie pour obtenir une réponse clinique optimale.

La dose effective journalière est habituellement comprise entre 15 et 45 mg.
Sujets âgés :

La dose recommandée est la même que chez l’adulte. Chez le sujet âgé, l’augmentation de la posologie pour obtenir une réponse clinique optimale exige une surveillance étroite.

Le traitement sera instauré à la posologie la plus faible et l’augmentation des doses, si nécessaire, sera très progressive.
Enfants et adolescents de moins de 18 ans:

La tolérance et l’efficacité de la mirtazapine n’ont pas été établies chez l’enfant.

La mirtazapine est déconseillée chez l’enfant et l’adolescent de moins de 18 ans (voir  rubrique 4.4).
Insuffisant rénal ou hépatique :

La posologie devra être diminuée en cas d’insuffisance rénale ou hépatique.

La clairance de la mirtazapine est diminuée chez l’insuffisant rénal ou hépatique.
Mode d’administration
Prendre les comprimés sans les croquer au cours d’un repas, de préférence le repas du soir.

L’administration de la dose journalière de mirtazapine est possible en une seule prise (voirrubrique 5.2). Si nécessaire, la dose journalière pourra être administrée en deux prises, matin et soir.
Durée de traitement

Le traitement par antidépresseur est symptomatique.

Le traitement d’un épisode est de plusieurs mois (habituellement de l’ordre de 6 mois) afin de prévenir les risques de rechute de l’épisode dépressif.

L’arrêt du traitement sera progressif.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité