Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > PANTOPRAZOLE SANDOZ 40 mg, comprimé gastro-résistant - Posologie
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

PANTOPRAZOLE SANDOZ 40 mg, comprimé gastro-résistant - Posologie


Publicité

Posologie recommandée
Traitement d’éradication en cas d’ulcère duodénal ou gastrique
Chez les patients atteints d’un ulcère duodénal ou gastrique dû à Helicobacter pylori, l’éradication de la bactérie doit être recherchée au moyen d’une association médicamenteuse. En fonction du profil des résistances, les associations suivantes peuvent être recommandées pour éradiquer Helicobacter pylori :

La dose recommandée est de 40 mg de pantoprazole deux fois par jour (deux comprimés de PANTOPRAZO

LE SANDOZ 40 mg, comprimé gastro-résistant) en association à l’une des bithérapies suivantes :
a) amoxicilline 1g deux fois par jour + clarithromycine 500 mg deux fois par jour
b) clarithromycine 250-500 mg deux fois par jour + métronidazole 400-500 mg deux fois par jour
c) amoxicilline 1 g deux fois par jour + métronidazole 400-500mg deux fois par jour
Il convient de tenir compte des directives officielles (par exemple recommandations nationales) concernant les résistances bactériennes et l’utilisation appropriée des antibactériens.
Si la présence d’Helicobacter pylori ne peut être démontrée, une polythérapie n’est plus une option et les doses suivantes de PANTOPRAZO

LE SANDOZ 40 mg, comprimé gastro-résistant en monothérapie sont recommandées :
Ulcère duodénal, ulcère gastrique et œsophagite modérée à sévère par reflux gastro-œsophagien

Posologie pour l’ulcère duodénal, l’ulcère gastrique et l’œsophagite modérée à sévère par reflux gastro-œsophagien : un comprimé par jour de PANTOPRAZO

LE SANDOZ 40 mg, comprimé gastro-résistant.

La dose peut être doublée dans certains cas (augmentation à deux comprimés gastro-résistants de PANTOPRAZO

LE SANDOZ 40 mg par jour), particulièrement en l’absence de réponse à d'autres traitements.
Syndrome de Zollinger-Ellison et autres affections hypersécrétoires pathologiques.
Pour le traitement à long terme du syndrome de Zollinger-Ellison et autres affections hypersécrétoires pathologiques, la posologie initiale peut être de 80 mg par jour (deux comprimés de PANTOPRAZO

LE SANDOZ 40 mg, comprimé gastro-résistant).

La dose peut être ensuite augmentée ou diminuée selon les résultats des mesures du débit acide. Dans le cas d’une posologie supérieure à 80 mg/jour, la dose sera fractionnée en deux prises. Une augmentation temporaire de la posologie au-dessus de 160 mg par jour est possible, mais ne devrait pas excéder la durée nécessaire à la maîtrise de la sécrétion acide.
Populations particulières
Insuffisants hépatiques
Chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère, la posologie doit être réduite à un comprimé (40 mg de pantoprazole) un jour sur deux. Un bilan des enzymes hépatiques devra être réalisé lors du traitement.

Le traitement doit être arrêté en cas d’élévation des enzymes hépatiques.
Insuffisants rénaux
En cas d’insuffisance rénale, la dose de pantoprazole ne doit pas excéder 40 mg par jour.
Sujets âgés (> 65 ans)

La dose de pantoprazole ne doit pas excéder 40 mg par jour chez le sujet âgé.

La seule exception est la polythérapie pour l’éradication de d’Helicobacter pylori, pour laquelle un patient âgé doit également recevoir la dose habituelle de PANTOPRAZO

LE SANDOZ 40 mg (2 x 40 mg de pantoprazole par jour) pendant une semaine.
Enfants
Il n’existe aucune donnée disponible chez l’enfant (voir rubrique 4.4).
Instructions générales
PANTOPRAZO

LE SANDOZ 40 mg, comprimé gastro-résistant ne doit être ni croqué ni écrasé, mais avalé entier avec de l’eau une heure avant le petit-déjeuner. Dans le cas d’une polythérapie pour l’éradication d’Helicobacter pylori, le second comprimé de PANTOPRAZO

LE SANDOZ 40 mg doit être pris avant le dîner.

La polythérapie est généralement administrée pendant sept jours, et peut être prolongée jusqu’à une durée maximale de 14 jours. Si un traitement supplémentaire par PANTOPRAZO

LE SANDOZ 40 mg est nécessaire pour assurer la cicatrisation de l’ulcère, le schéma de traitement d’un ulcère duodénal ou gastrique doit être consulté.
Un ulcère duodénal cicatrise généralement en deux semaines. Si cette durée n’est pas suffisante, la cicatrisation sera presque toujours obtenue au cours d’un traitement supplémentaire de deux semaines.
Une durée de traitement de quatre semaines est habituellement nécessaire pour le traitement d’un ulcère gastrique ou d’une œsophagite par reflux. Si cette durée n’est pas suffisante, la cicatrisation sera obtenue au cours d’un traitement supplémentaire de quatre semaines.

La durée du traitement d’un syndrome de Zollinger-Ellison et autres affections hypersécrétoires pathologiques n’est pas limitée et doit être adaptée aux besoins cliniques.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité