Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > VENLAFAXINE DAKOTA LP 37,5 mg, gélule à libération prolongée - Posologie
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

VENLAFAXINE DAKOTA LP 37,5 mg, gélule à libération prolongée - Posologie


Publicité

Posologie adulte
Episodes dépressifs majeurs
En traitement ambulatoire, la posologie initiale est habituellement de 75 mg par jour. Cette posologie pourra être augmentée après 2 semaines de traitement, en fonction de la réponse clinique, et pourra, si nécessaire, être élevée à 150 mg par jour.
Dans les formes de dépression dites “sévères” (voir rubrique 5.1), la posologie quotidienne recommandée est de 150 à 225 mg.

L’augmentation des doses peut se faire par palier de 2 semaines ou plus, en respectant un minimum de 4 jours, en fonction de l’efficacité et des effets indésirables du traitement.
Pour des posologies supérieures à 225 mg/j, la forme à libération immédiate sera utilisée, la dose maximale étant alors de 375 mg/j.
Modalités de passage de la venlafaxine à libération immédiate à la venlafaxine à libération prolongée

Les patients utilisant des comprimés de venlafaxine à libération immédiate peuvent prendre des gélules de venlafaxine à libération prolongée à la même posologie journalière. Dans certains cas, un ajustement de posologie peut être nécessaire.
Trouble Anxiété sociale (Phobie sociale)

La posologie recommandée est de 75 mg par jour. Des posologies plus élevées, jusqu'à 225 mg/jour, ont été utilisées dans les essais cliniques, sans bénéfice démontré.
Dans tous les cas

Les gélules à libération prolongée sont à prendre en une seule prise (voir rubrique 4.2).
Après obtention de la réponse thérapeutique souhaitée, le traitement pourra être progressivement diminué jusqu’à la posologie minimale compatible avec le maintien de l’efficacité et une bonne tolérance.

La posologie maximale autorisée pour la forme à libération prolongée est de 225 mg /jour.
Durée de traitement
VEN

LAFAXINE DAKOTA

LP a démontré son efficacité comme traitement à court et moyen terme (jusqu'à 6 mois) dans la phobie sociale.

L'efficacité à plus long terme n'a pas été démontrée.

Le traitement des épisodes dépressifs majeurs, et de la phobie sociale nécessitant généralement une prescription médicamenteuse continue de plusieurs mois, il convient d’en réévaluer périodiquement et au cas par cas les modalités.
Dans la phobie sociale, la place de ce traitement vis-à-vis des thérapies cognitivo-comportementales (TCC) n'a pas été étudiée.

La prise en charge globale du patient reste un élément fondamental pour la réussite du traitement.
Mode d’administration
VEN

LAFAXINE DAKOTA

LP 37,5 mg, gélule à libération prolongée devra être toujours pris au cours d'un repas, une seule fois par jour, à heure régulière, indifféremment le matin ou le soir.

Les gélules doivent être avalées entières.
En cas d’insuffisance rénale et/ou hépatique
En cas d'insuffisance rénale, la posologie devra être réduite. Cette réduction sera de 50 % si le débit de filtration glomérulaire est inférieur à 30 ml/min.

Le produit ne doit pas être administré pendant une séance de dialyse.
En cas d’insuffisance hépatique légère à modérée, la posologie devra être réduite de moitié. Une réduction de plus de 50% pourra être nécessaire chez certains patients.
Il peut être nécessaire d'instaurer le traitement avec les comprimés de venlafaxine à libération immédiate.
Sujet âgé
Chez le sujet âgé, tenir compte de la réduction de la filtration glomérulaire fréquemment rencontrée ; de plus, comme avec tout antidépresseur, la vigilance s'impose lors de l'instauration du traitement ou de l'aménagement de la posologie.
Arrêt du traitement

Lors de l'arrêt d'un traitement par venlafaxine, il est recommandé de procéder à une décroissance progressive de la posologie afin de prévenir la survenue éventuelle d'un syndrome de sevrage (voir rubriques 4.4 et 4.8). Ainsi, au-delà d'un traitement de 6 semaines, cette décroissance se fera en 2 semaines au moins.

La période de décroissance pourra dépendre de la dose, de la durée du traitement et du patient lui-même. Il sera conseillé au patient de ne pas interrompre de lui-même le traitement.
Prévention des récidives des épisodes dépressifs majeurs

L’efficacité de la venlafaxine a été démontrée dans la prévention des récidives dépressives chez les patients ayant répondu à la venlafaxine lors du dernier épisode. Dans la grande majorité des cas, la posologie recommandée lors du maintien prophylactique est identique à celle utilisée pour traiter l’épisode actuel.
Il convient de réévaluer périodiquement le patient ainsi que l’intérêt de la prophylaxie.
Il est recommandé, lors de l’arrêt du traitement prophylactique de procéder à une décroissance progressive de la posologie sur une période d’environ 2 semaines.
Cette phase de décroissance posologique sera d’autant plus longue que les posologies utilisées auront été élevées et la durée du traitement prolongée.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité