Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > CAMPTO 40 mg/2 ml, solution à diluer pour perfusion (IV) - Posologie
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

CAMPTO 40 mg/2 ml, solution à diluer pour perfusion (IV) - Posologie


Publicité

Réservé à l'adulte.

La solution de CAMPTO doit être perfusée dans une veine périphérique ou centrale.

Posologie recommandée
En monothérapie (chez les patients prétraités) :

La posologie recommandée est de 350 mg/m² de CAMPTO administrés en perfusion intraveineuse de 30 à 90 minutes toutes les 3 semaines (cf. "Mode d'emploi et instructions concernant la manipulation" et "Mises en garde spéciales et précautions particulières d'emploi").
En association (chez les patients non prétraités) :

L'efficacité et la tolérance de CAMPTO en association avec le 5-fluorouracile (5-FU) et l'acide folinique (AF) ont été évaluées selon le schéma suivant (cf. "Propriétés pharmacodynamiques") :
CAMPTO et 5-FU/AF : schéma toutes les 2 semaines.

La dose recommandée est de 180 mg/m² de CAMPTO en perfusion intraveineuse de 30 à 90 minutes toutes les 2 semaines, suivie d'une perfusion d'acide folinique et de 5-FU.
Concernant la posologie et le mode d’administration de l’irinotecan administré en association avec le cetuximab, se référer au Résumé des Caractéristiques du Produit de ce médicament.

La dose d’irinotecan utilisée est généralement la même que celle administrée au cours des derniers cycles du précédent traitement à base d’irinotecan. Irinotecan doit être administré au moins une heure après la fin de la perfusion du cetuximab.
Concernant la posologie et le mode d'administration du bevacizumab, se référer au Résumé des Caractéristiques du Produit de ce médicament.
Ajustements posologiques :
CAMPTO doit être administré après récupération convenable de tous les effets indésirables, c'est-à-dire grade 0 ou 1 selon les critères NCI-CTC (National Cancer Institute Common Toxicity Criteria) et après disparition complète d'une diarrhée liée au traitement.
Avant chaque administration du traitement, les doses de CAMPTO et de 5-FU si nécessaire, devront être réduites, en tenant compte des effets indésirables de plus haut grade observés et liés à l'administration précédente.

Le traitement doit être retardé d'une ou deux semaines afin de permettre une récupération de tous les effets indésirables liés au traitement.

La posologie de CAMPTO et/ou de 5-FU si nécessaire, devra être réduite de 15 à 20% en cas de survenue des effets indésirables suivants :
· toxicité hématologique : neutropénie grade 4, neutropénie fébrile (neutropénie grade 3-4 et fièvre grade 2-4), thrombopénie et leucopénie (grade 4),
· toxicité non hématologique (grade 3- 4).

Les recommandations de modification de doses du cetuximab, administré en association avec l’irinotecan, doivent être en accord avec le Résumé des Caractéristiques du Produit du cetuximab.
Se référer au Résumé des Caractéristiques du bevacizumab pour les recommandations de modification de doses en association avec la combinaison CAMPTO/5FU/FA.
Durée du traitement :

Le traitement par CAMPTO doit être poursuivi jusqu'à progression objective de la maladie ou apparition d'une toxicité inacceptable.
Populations à risque :
Patients présentant une insuffisance hépatique :
En monothérapie : la bilirubinémie (jusqu'à 3 fois la limite supérieure de la normale (

LSN)), chez les patients ayant un indice de performance ≤ 2, conditionne la posologie initiale de CAMPTO
Chez ces patients ayant une hyperbilirubinémie et un taux de prothrombine supérieur à 50%, la clairance d'irinotecan est diminuée (voir "Propriétés pharmacocinétiques") et le risque de toxicité hématopoïétique est donc augmenté.
Une surveillance hebdomadaire de la numération et de la formule sanguine doit alors être réalisée.
· Pour les patients ayant une bilirubinémie ≤ 1,5 fois la

LSN, la dose recommandée de CAMPTO est de 350 mg/m2.
· Pour les patients ayant une bilirubinémie comprise entre 1,5 et 3 fois la

LSN, la dose recommandée de CAMPTO est de 200 mg/m2.
· Pour les patients ayant une bilirubinémie > 3 fois la

LSN, CAMPTO est contre-indiqué. (cf. "Contre-indications" et "Mises en garde spéciales et précautions particulières d'emploi").
· Il n'y a pas de donnée disponible chez les patients présentant une insuffisance hépatique traités par CAMPTO en association.
Patients présentant une insuffisance rénale :
Aucune étude spécifique n'ayant été réalisée chez les insuffisants rénaux, CAMPTO n'est pas recommandé chez les patients présentant une insuffisance rénale (voir "Mises en garde spéciales et précautions particulières d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").
Sujets âgés :
Aucune étude pharmacocinétique spécifique n'a été réalisée chez le sujet âgé.
Toutefois, la dose doit être choisie avec prudence dans cette population en raison de la fréquence plus importante de l'altération des fonctions biologiques. Cette population demande une surveillance plus étroite.
(voir "Mises en garde spéciales et précautions particulières d'emploi").


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité