Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Mdicaments > CARBOPLATINE INTAS 10 mg/ml, solution pour perfusion - Posologie
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

CARBOPLATINE INTAS 10 mg/ml, solution pour perfusion - Posologie


Publicit

Posologie
Monochimiothrapie :

La posologie recommande de carboplatine chez les malades non pr-traits antrieurement par une chimiothrapie cytotoxique et dont la fonction rnale est normale est de 400 mg/m2, injects par perfusion intraveineuse de brve dure (15 60 min.).

Le traitement ne devrait pas tre rpt avant un dlai de 3 4 semaines, aprs l'administration prcdente du carboplatine et/ou tant que le nombre de neutrophiles n'est pas suprieur ou gal 2 000/mm3 et le nombre de plaquettes 100 000/mm3.
Une diminution de 20 25% de cette posologie initiale peut tre recommande chez les malades prsentant des facteurs de risque tels qu'une chimiothrapie antrieure ou un mauvais tat gnral.

Les modifications ventuelles de posologie seront dtermines par la surveillance rgulire des paramtres hmatologiques.
Polychimiothrapie :

Les doses de carboplatine seront modifies en fonction des toxicits, en particulier rnales et hmatologiques, des autres produits utiliss.
Insuffisance rnale :

La dtermination de la posologie optimale de carboplatine, en monochimiothrapie, requiert une surveillance rgulire des paramtres hmatologiques et rnaux.

Les posologies recommandes chez l'insuffisant rnal sont les suivantes :

style='margin-left:12.1pt;border-collapse:collapse'>




















Monochimiothrapie

Clairance de la cratinine (ml/min.)


Posologie (mg/m2)

41-60 ml/min.

250 mg/m2

20-40 ml/min.

200 mg/m2

< 20 ml/min.

donnes insuffisantes pour recommander une posologie

Autres mthodes de dtermination de posologie (en mono ou polychimiothrapie, y compris dans le cas d'insuffisance rnale) :

L'adaptation individuelle des posologies de carboplatine peut aussi tre approche en utilisant la formule de Calvert ou la formule d'Egorin.


La formule de Calvert tient compte du dbit de filtration glomrulaire (GFR en ml/min.) et de l'aire sous la courbe (AUC en mg/ml x min.) :
Dose (mg) = AUC x (GFR + 25)
(la formule de Calvert calcule la dose totale en mg, et non en mg/m2).

La mthode de rfrence pour dterminer le dbit de filtration glomrulaire (GFR) est la mesure de la clairance l' EDTA marqu au chrome 51 qui implique la manipulation de produits radioactifs. En pratique, on estime que le dbit est correctement valu par la clairance de la cratinine (Clcr), elle-mme estime grce la mthode prdictive de Jeliffe qui tient compte de l'ge, du sexe et de la cratininmie plasmatique (Pcr) :
GFR (homme) # Clcr = 98 - 16 (Age -20)/20
Pcr (mg/100 ml)
GFR (femme) = 0,9 x GFR (homme)

Les AUC cibles sont fonction des ventuels traitements antrieurs et du protocole thrapeutique selon que le carboplatine est utilis seul ou en association :
style='border-collapse:collapse;border:none'>





















AUC cible

Chimiothrapie envisage

Traitement antrieur

6 - 8 mg/ml x min.

carboplatine en monothrapie

patient non pr-trait

4 - 6 mg/ml x min.

carboplatine en monothrapie

patient pr-trait

4 - 6 mg/ml x min.

carboplatine en association

patient non pr-trait

Remarque : les valeurs d'AUC ont t valides pour le carboplatine en association avec le cyclophosphamide chez les patients non pr-traits et avec l'toposide chez les patients pr-traits et non pr-traits.


La formule d' Egorin calcule la dose totale en mg/m2 :
Patient non pr-trait par chimiothrapie :
style='margin-left:3.45pt;border-collapse:collapse'>




Dose (mg/m2) = 0,091 x Clcr (ml/min) x (prtt plaq. - nadir plaq.) x 100 + 86
surf.corpor. (m2) prtt plaq.
Monochimiothrapie : en pratique se fixer un nadir de plaquettes 50 000/mm3 ou l'adapter en fonction de l'objectif thrapeutique (curatif versus palliatif).

Patient pr-trait par chimiothrapie :
style='margin-left:3.45pt;border-collapse:collapse'>




Dose (mg/ m2)= 0,091x Clcr (ml/min) x (prtt plaq. - nadir plaq.) x 100 - 17 + 86
surf. corpor. (m2) prtt plaq.
Monochimiothrapie : en pratique se fixer un nadir de plaquettes 50 000/mm3 ou l'adapter en fonction de l'objectif thrapeutique (curatif versus palliatif).

Enfant :
Dans l'tat actuel des connaissances, il n'est pas possible de recommander une posologie particulire pour l'utilisation pdiatrique du carboplatine.
Mode d'administration
Voie d'administration : perfusion intraveineuse.

Les diffrents dosages de carboplatine peuvent tre administrs tels quels la concentration de 10 mg/ml en drivation d'une perfusion de solution de glucose 5%. Ils peuvent aussi tre dilus avant administration l'aide d'une solution de glucose 5%, jusqu' une concentration minimale de 0,5 mg/ml. Dans tous les cas, il est recommand aprs perfusion de carboplatine de rincer la veine avec une solution de glucose 5%.
En cas dextravasation, ladministration sera interrompue immdiatement.
Remarque :
Aucun des composants ncessaires l'administration intraveineuse par perfusion du carboplatine ne doit contenir en totalit ou en partie de l'aluminium. En effet, une interaction entre l'aluminium et le platine serait responsable d'un prcipit noir que l'on pourrait observer aprs reconstitution de la solution.
Modalits de manipulation
style='border-collapse:collapse;border:none'>





La prparation des solutions injectables de cytotoxiques doit tre obligatoirement ralise par un personnel spcialis et entran ayant une connaissance des mdicaments utiliss, dans des conditions assurant la protection de lenvironnement et surtout la protection du personnel qui manipule. Elle ncessite un local de prparation rserv cet usage. Il est interdit de fumer, de manger, de boire dans ce local.

Les manipulateurs doivent disposer dun ensemble de matriel appropri la manipulation notamment blouses manches longues, masques de protection, calot, lunettes de protection, gants usage unique striles, champs de protection du plan de travail, conteneurs et sacs de collecte des dchets.

Les excreta et les vomissures doivent tre manipuls avec prcaution.

Les femmes enceintes doivent tre averties et viter la manipulation des cytotoxiques. Tout contenant cass doit tre trait avec les mmes prcautions et considr comme un dchet contamin.

Llimination des dchets contamins se fait par incinration dans des conteneurs rigides tiquets cet effet.

Ces dispositions peuvent tre envisages dans le cadre du rseau de cancrologie (circulaire DGS/DH/98 N 98/188 du 24 mars 1998) en collaboration avec toute structure adapte et remplissant les conditions requises.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicit