Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > IKOREL 10 mg, comprimé sécable - Contre indications
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

IKOREL 10 mg, comprimé sécable - Contre indications


Publicité

Le nicorandil NE DOIT JAMAIS ETRE UTILISE dans les cas suivants :
· hypersensibilité ou une idiosyncrasie à ce produit,
· en cas de choc cardiogénique,
· d'hypotension et d'insuffisance ventriculaire gauche avec faibles pressions de remplissage,
· en association aux inhibiteurs de la phosphodiesterase de type 5 (sildénafil, tadalafil, vardenafil) (voir rubrique 4.5 et 4.4) :
o chez tout patient traité par le nicorandil on ne doit pas prescrire d'inhibiteurs de la phosphodiesterase de type 5 tant que le patient est sous l'action du nicorandil.
o en cas de traitement par inhibiteurs de la phosphodiesterase de type 5, le nicorandil est contre-indiqué.
Chez le patient sans antécédent coronarien présentant un premier épisode angineux au décours de l'activité sexuelle, il convient de rechercher par l'interrogatoire la prise éventuelle d'inhibiteurs de la phosphodiesterase de type 5 (le plus souvent, dans l'heure précédant l'activité sexuelle) et si tel est le cas de s'abstenir de tout traitement par le nicorandil. D'une façon générale, d'après les données disponibles, le délai à respecter avant d'administrer du nicorandil à un patient exposé aux inhibiteurs de la phosphodiesterase de type 5 n'est pas précisément connu, mais peut être estimé à un minimum de 24 heures.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité