Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > VIVAXIM, suspension et solution pour suspension injectable en seringue préremplie à double compartiment Vaccin de l’hépatite A (inactivé, adsorbé) et typhoïdique (polyosidique) - Mises en garde
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

VIVAXIM, suspension et solution pour suspension injectable en seringue préremplie à double compartiment Vaccin de l’hépatite A (inactivé, adsorbé) et typhoïdique (polyosidique) - Mises en garde


Publicité

Comme pour tous les vaccins injectables, il est recommandé de disposer d’un traitement médical approprié notamment d’adrénaline pour la prise en charge immédiate d’une éventuelle réaction anaphylactique ou d’hypersensibilité survenant après l’administration du vaccin.
L’immunogénicité du vaccin peut être réduite en cas de traitement immunosuppresseur ou de déficit immunitaire. Dans ce cas, il est recommandé de différer la vaccination jusqu'à la fin de tout traitement immunosuppresseur. Les sujets ayant une immunodéficience chronique, telle qu’une infection par le VIH, peuvent être vaccinés si l’immunodéficience permet l’induction, même limitée, d’une réponse en anticorps.
Du fait de la durée d’incubation de l'hépatite A, l’infection peut être présente mais cliniquement asymptomatique au moment de la vaccination. Dans ce cas, il se peut que VIVAXIM ne prévienne pas l’hépatite A.
VIVAXIM ne protège pas contre les infections causées par d’autres agents pathogènes hépatiques comme les virus des hépatites B, C ou E.
VIVAXIM ne protège pas contre les infections causées par Salmonella enterica autre que le sérotype typhi.
Comme pour tous les vaccins, la réponse protectrice immune n’est pas acquise par tous les sujets vaccinés.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité