Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > CORVASAL 4 mg, comprimé - Mises en garde
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

CORVASAL 4 mg, comprimé - Mises en garde


Publicité

Mises en garde
Association de la molsidomine au sildénafil :
L'association de la molsidomine au sildénafil risque d'entraîner une chute importante et brutale de la pression artérielle pouvant être notamment à l'origine d'une lipothymie, d'une syncope ou d'un accident coronarien aigu (voir rubrique 4.5 et rubrique 4.3).
En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
Précautions d'emploi
Une légère baisse de la pression artérielle est habituelle sous molsidomine. Une certaine prudence est nécessaire chez les malades hypotendus, en particulier chez les sujets âgés et/ou hypovolémiques (déplétion hydrosodée aiguë ou chronique) et chez les patients déjà traités par une substance vaso-dilatatrice.
Une posologie progressive est recommandée en cas d'insuffisance hépatocellulaire.
Dénuée de tout effet dépresseur myocardique, la molsidomine peut être associée aux bêta-bloquants. Elle est dépourvue d'effet sur le tissu de conduction.
La substitution aux dérivés nitrés retard est plus logique que l'association, en raison d'une action commune sur la précharge.
Il n'est pas logique d 'associer la molsidomine avec les dérivés nitrés d'action prolongée dans la mesure où leur mécanisme d'action est similaire.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité