Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > LOSARTAN/HYDROCHLOROTHIAZIDE RATIOPHARM 100 mg/25 mg, comprimé pelliculé - Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

LOSARTAN/HYDROCHLOROTHIAZIDE RATIOPHARM 100 mg/25 mg, comprimé pelliculé - Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions


Publicité

Interactions potentielles liées à la fois au losartan et à l’hydrochlorothiazide
Associations déconseillées
+ Lithium
Des augmentations réversibles des taux sériques de lithium et une toxicité ont été rapportées durant l’administration concomitante de lithium et d’inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine. De très rares cas ont aussi été rapportés avec les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II. En outre, la clairance rénale du lithium est réduite par les diurétiques thiazidiques. Par conséquent, le risque de toxicité par le lithium peut être accru avec l’association losartan potassium / hydrochlorothiazide. L’association du lithium et de losartan potassium / hydrochlorothiazide ne doit se faire que sous surveillance médicale stricte et elle ne doit pas être recommandée. Si cette association s’avère indispensable, il est conseillé de surveiller le taux sérique de lithium durant l’administration concomitante.
Associations faisant l'objet de précautions d’emploi
+ Baclofène
Potentialisation possible de l’effet antihypertenseur.
+ Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
Quand les antagonistes de l’angiotensine II sont administrés simultanément avec des AINS (inhibiteurs sélectifs de la COX-2, acide acétylsalicylique (> 3 g/jour) et AINS non sélectifs), l’effet antihypertenseur peut être atténué.
L’usage concomitant des antagonistes de l’angiotensine II et d’AINS peut augmenter le risque d’aggravation de la fonction rénale, pouvant inclure une insuffisance rénale aiguë et une augmentation du taux sérique de potassium, surtout chez des patients ayant une altération préexistante de la fonction rénale. L’association doit être administrée avec prudence, en particulier chez les personnes âgées. Les patients doivent être suffisamment hydratés et la surveillance de la fonction rénale doit être envisagée après l’instauration du traitement concomitant, puis à intervalles réguliers par la suite.
Associations à prendre en compte
+ Amifostine
Potentialisation possible de l’effet antihypertenseur.
+ Autres agents antihypertenseurs
L’effet antihypertenseur de l’association losartan potassium / hydrochlorothiazide peut être accentué lors de l’usage concomitant d’autres agents antihypertenseurs.
+ Alcool, barbituriques, narcotiques ou antidépresseurs
Potentialisation possible d’une hypotension orthostatique.
Interactions potentielles liées au losartan
Associations déconseillées
+ Médicaments susceptibles d’augmenter les taux de potassium ou d’induire une hyperkaliémie (par ex: inhibiteurs de l’Enzyme de Conversion de l’Angiotensine, diurétiques épargneurs de potassium tels que la spironolactone, le triamtérène ou l’amiloride, les suppléments potassiques, les substituts du sel contenant du potassium, la ciclosporine, le triméthoprime ou d’autres médicaments comme l’héparine sodique).
Si ces médicaments doivent être prescrits en association avec le losartan potassium / l’hydrochlorothiazide, il est conseillé de surveiller le taux plasmatique du potassium. Basé sur l’expérience avec d’autres médicaments qui affaiblissent le système rénine-angiotensine, l’usage concomitant avec les médicaments cités ci-dessus peut provoquer une augmentation du taux sérique du potassium (voir rubrique 4.4).
Associations à prendre en compte
+ Cytochrome P450 2C9
Le losartan est principalement métabolisé par le cytochrome P450 (CYP) 2C9 en acide carboxylique, un métabolite actif. Dans un essai clinique, le fluconazole (inhibiteur de CYP2C9) a réduit l’exposition au métabolite actif d’environ 50 %. Il a été montré que l’association du losartan et de rifampicine (inducteur des enzymes métaboliques) conduisait à une réduction de 40 % des concentrations plasmatiques du métabolite actif. L’importance clinique de ces effets n’est pas connue. Aucune différence n’a été observée au niveau de l’exposition lors du traitement concomitant avec la fluvastatine (inhibiteur faible de CYP2C9).
Interactions possibles liées à l’hydrochlorothiazide
Associations déconseillées
+ Médicaments associés à une déplession potassique et une hypokaliémie (par ex. autres diurétiques kaliurétiques, laxatifs, corticostéroïdes, ACTH, amphotéricine, carbénoxolone, pénicilline G sodique, acide salicylique et dérivés)
Si ces médicaments doivent être prescrits avec l’association losartan potassium / hydrochlorothiazide, il est conseillé de surveiller le taux plasmatique de potassium. Ces médicaments risquent d’accentuer l’effet de l’hydrochlorothiazide sur le potassium sérique (voir rubrique 4.4). De telles associations sont, de ce fait, déconseillées.
Associations faisant l'objet de précautions d’emploi
+ Sels de calcium
Les diurétiques thiazidiques risquent d’augmenter le taux sérique de calcium par réduction de son excrétion. Si on doit prescrire des compléments calciques, contrôler le taux sérique du calcium et adapter la posologie du calcium en conséquence.
+ Colestyramine et résines de colestipol
L’absorption de l’hydrochlorothiazide est perturbée en la présence de résines échangeuses d’anions.
+ Digitaliques
L’hypokaliémie ou l’hypomagnésiémie induite par les diurétiques thiazidiques favorise la survenue d’arythmies cardiaques causées par les digitaliques (voir rubrique 4.4).
+ Médicaments affectés par les anomalies du potassium sérique
Le contrôle périodique du potassium sérique et un ECG sont recommandés quand l’association losartan potassium / hydrochlorothiazide est administrée avec des agents qui sont affectés par les anomalies du potassium sérique (par ex. digitaliques, antiarythmiques) et les substances suivantes induisant des torsades de pointes (qui incluent certains antiarythmiques), l’hypokaliémie étant un facteur de prédisposition aux torsades de pointes :
· antiarythmiques de la classe Ia (par ex. quinidine, hydroquinidine, disopyramide) ;
· antiarythmiques de la classe III (par ex. amiodarone, sotalol, dofétilide, ibutilide) ;
· certains antipsychotiques (par ex. thioridazine, chlorpromazine, lévomépromazine, trifluopérazine, cyamémazine, sulpiride, sultopride, amisulpride, tiapride, pimozide, halopéridol, dropéridol) ;
· autres agents tels que bépridil, cisapride, diphémanil, érythromycine IV, halofantrine, mizolastine, pentamidine, sparfloxacine, terfénadine, vincamine IV.
+ Metformine
Utiliser la metformine avec prudence en raison du risque d’acidose lactique induite par une insuffisance rénale fonctionnelle éventuelle associée à l’hydrochlorothiazide.
+ Médicaments antidiabétiques (oraux et insuline)
Il peut être nécessaire d’adapter la posologie de l’antidiabétique (voir rubrique 4.4).
+ Bêta-bloquants et diazoxide
L’effet hyperglycémique des bêta-bloquants et du diazoxide peut être accentué par les diurétiques thiazidiques.
+ Amines vasopressives (par ex. noradrénaline)
L’effet des amines pressives peut être réduit.
+ Myorelaxants non dépolarisants (ex : tubocurarine)
L’hydrochlorothiazide peut potentialiser l’effet des myorelaxants non dépolarisants.
+ Médicaments utilisés pour traiter la goutte (par ex. probénécide, sulfinpyrazole, allopurinol)
Il peut s’avérer nécessaire d’adapter la posologie des médicaments uricosuriques car l’hydrochlorothiazide peut augmenter le taux sérique d’acide urique. Une augmentation de la posologie du probénécide ou du sulfinpyrazole peut être requise. L’association de diurétiques thiazidiques peut augmenter l’incidence des réactions d’hypersensibilité à l’allopurinol.
+ Amantadine
Les diurétiques thiazidiques peuvent augmenter le risque d’effets indésirables induits par l’amantadine.
+ Agents cytotoxiques (par ex. cyclophosphamide, méthotrexate)
Les diurétiques thiazidiques peuvent réduire l’excrétion rénale des agents cytotoxiques et accentuer leurs effets myélosuppresseurs.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité