Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Mdicaments > INEUROPE, poudre et solvant pour solution injectable - Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

INEUROPE, poudre et solvant pour solution injectable - Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions


Publicit

Li lavizafone
Mdicaments sdatifs
Il faut prendre en compte le fait que de nombreux mdicaments ou substances peuvent additionner leurs effets dpresseurs du systme nerveux central et contribuer diminuer la vigilance. Il s'agit des drivs morphiniques (analgsiques, antitussifs et traitements de substitution), des neuroleptiques, des barbituriques, des benzodiazpines, des anxiolytiques autres que les benzodiazpines (par exemple, le mprobamate), des hypnotiques, des antidpresseurs sdatifs (amitriptyline, doxpine, miansrine, mirtazapine, trimipramine), des antihistaminiques H1 sdatifs, des antihypertenseurs centraux, du baclofne et du thalidomide.
Association dconseille (voir rubrique 4.4)
+ Alcool
Majoration par l'alcool de l'effet sdatif de ces substances. L'altration de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de vhicules et l'utilisation de machines. Eviter la prise de boissons alcoolises et de mdicaments contenant de l'alcool.
Association faisant lobjet dune prcaution demploi
+ Cimtidine
Avec la cimtidine utilise des doses suprieures ou gales 800 mg/j : risque accru de somnolence. Avertir les patients de l'augmentation du risque en cas de conduite automobile ou d'utilisation de machines.
+ Phnytone (et par extrapolation fosphnytone)
Variations imprvisibles : les concentrations plasmatiques de phnytone peuvent augmenter, avec signes de surdosage, mais aussi diminuer ou rester stables. Surveillance clinique et contrle des concentrations plasmatiques de phnytone.
+ Stiripentol
Augmentation des concentrations plasmatiques du diazpam, avec risque de surdosage, par inhibition de son mtabolisme hpatique. Surveillance clinique et dosage plasmatique, lorsque cela est possible, du diazpam associ au stiripentol.
Association prendre en compte
+ Barbituriques
Risque major de dpression respiratoire, pouvant tre fatale en cas de surdosage.
+ Buprnorphine
Avec la buprnorphine utilise en traitement de substitution : risque major de dpression respiratoire, pouvant tre fatale. Evaluer attentivement le rapport bnfice/risque de cette association. Informer le patient de la ncessit de respecter les doses prescrites.
+ Buspirone
Risque de majoration des effets indsirables de la buspirone.
+ Cisapride
Majoration transitoire de l'effet sdatif du diazpam par augmentation de sa vitesse d'absorption. L'altration de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de vhicules et l'utilisation de machines.
+ Clozapine
Risque accru de collapsus avec arrt respiratoire et/ou cardiaque.
+ Morphiniques
Risque major de dpression respiratoire, pouvant tre fatale en cas de surdosage.
Lis latropine
Mdicaments atropiniques
Il convient de prendre en compte le risque li l'association d'un mdicament action atropinique (imipraminiques, neuroleptiques phnothiaziniques, antispasmodiques, certains antihistaminiques H1) chez un patient trait par anticholinestrasique. Outre la possible diminution de l'effet thrapeutique de ce dernier, l'interruption brutale du traitement atropinique expose au risque de dvoiler alors les effets muscariniques du parasympathomimtique avec symptomatologie de type crise cholinergique, pouvant se manifester notamment par des convulsions.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicit