Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > UMULINE NPH PEN 100 UI/ml, suspension injectable en stylo prérempli multidose - Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

UMULINE NPH PEN 100 UI/ml, suspension injectable en stylo prérempli multidose - Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions


Publicité

Un certain nombre de médicaments sont connus pour interagir avec le métabolisme du glucose. Le médecin doit considérer toute possibilité d'interaction et demander aux patients s'ils prennent d'autres médicaments.
Les besoins en insuline peuvent être augmentés par les substances à effet hyperglycémiant, telles que les glucocorticoïdes, les hormones thyroïdiennes, l'hormone de croissance, le danazol, les bêta-2 mimétiques (tels que ritodrine, salbutamol, terbutaline), les thiazidiques.
Les besoins en insuline peuvent être diminués en présence de substances à effet hypoglycémiant, telles que les hypoglycémiants oraux (ADO), les salicylés (par exemple l'acide acétylsalicylique), certains antidépresseurs (les inhibiteurs de la monoamine oxydase : IMAO) certains inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IEC) (captopril, enalapril), les agents bêta-bloquants non sélectifs et l'alcool.
Les analogues de la somatostatine (octréotide, lanréotide) peuvent réduire ou accroître les besoins en insuline.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité