Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > BROMOKIN 2,5 mg, comprimé sécable - Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

BROMOKIN 2,5 mg, comprimé sécable - Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions


Publicité

Associations contre-indiquées
+ Neuroleptiques antiémétiques (alizapride, métoclopramide et métopimazine)
Antagonisme réciproque de l'agoniste dopaminergique et des neuroleptiques.
Utiliser un antiémétique dénué d'effets extrapyramidaux.
+ Phénylpropanolamine
Risque de vasoconstriction et/ou de poussées hypertensives
Associations déconseillées
+ Neuroleptiques antipsychotiques (sauf clozapine) (chez les patients parkinsoniens)
Antagonisme réciproque de l'agoniste dopaminergique et des neuroleptiques. L'agoniste dopaminergique peut provoquer ou aggraver les troubles psychotiques. En cas de nécessité d'un traitement par neuroleptiques chez les parkinsoniens traités par agonistes dopaminergiques, ces derniers doivent être diminués progressivement jusqu'à l'arrêt (l'arrêt brutal des dopaminergiques expose à un risque de « syndrome malin des neuroleptiques »).
+ Alcaloïdes de l'ergot de seigle vasoconstricteurs (ergotamine, dihydroergotamine, méthylergométrine)
Risque de vasoconstriction et/ou de poussées hypertensives.
+ Macrolides (sauf spiramycine)
Augmentation des concentrations plasmatiques du dopaminergique avec accroissement possible de l'activité ou apparition de signes de surdosage.
+ Sympathomimétiques indirects (sauf phénylpropanolamine)
Risque de vasoconstriction et/ou de poussées hypertensives.
+ Sympathomimétique alpha (voies orale et/ou nasale)
Risque de vasoconstriction et/ou de poussées hypertensives
Associations faisant l'objet de précautions d’emploi
+ Antiparkinsoniens anticholinergiques
Risque de majoration des troubles neuropsychiques.
Surveillance clinique et biologique régulière, notamment en début d'association.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité