Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > Iodohippurate (131 I) de sodium CIS bio international, solution injectable. [Référence: HIPPI-131] - Grossesse
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Iodohippurate (131 I) de sodium CIS bio international, solution injectable. [Référence: HIPPI-131] - Grossesse


Publicité

Grossesse
Lorsqu'il est nécessaire d'administrer des produits radiopharmaceutiques à la femme en âge de procréer, il est indispensable de s'informer de toute éventualité d'une grossesse. Toute femme n'ayant pas eu ses règles doit être considérée comme enceinte jusqu'à preuve du contraire. D'autres techniques n'impliquant pas l'emploi de rayonnements ionisants peuvent être envisagées si elles n'altèrent pas la qualité diagnostique.
L'iodohippurate (131I) de sodium ne doit pas être administré en cas de grossesse.
Allaitement
Avant d'administrer un produit radiopharmaceutique à une femme souhaitant poursuivre l'allaitement maternel, il convient d'estimer si cet examen peut être différé jusqu'à la fin de l'allaitement. Sinon, il convient de tenir compte de l'activité susceptible de passer dans le lait maternel pour choisir le médicament radiopharmaceutique le plus approprié.
Si l'administration d'iodohippurate (131I) de sodium est indispensable, l'allaitement doit être suspendu pendant au moins 12 heures après l'injection et le lait produit pendant cette période doit être éliminé. L'allaitement peut être repris lorsque la dose de radiation pour l'enfant est inférieure à 1 mSv.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité