Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > LOSARTAN IBD3 PHARMA CONSULTING 50 mg, comprimé pelliculé sécable - Grossesse
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

LOSARTAN IBD3 PHARMA CONSULTING 50 mg, comprimé pelliculé sécable - Grossesse


Publicité

Grossesse
1er trimestre
Par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser le losartan pendant le 1er trimestre de la grossesse. En effet, bien que les données animales n’aient pas mis en évidence un effet tératogène, les données cliniques sont insuffisantes.
La découverte d’une grossesse sous losartan impose l’arrêt immédiat de ce traitement.
2ème et 3ème trimestres
L’utilisation des antagonistes de l’angiotensine II est contre-indiquée pendant le 2ème et le 3ème trimestre de la grossesse. En effet, en clinique, une toxicité rénale fœtale est décrite lors d’utilisation au cours du 2ème et/ou 3ème trimestre : oligoamnios voire anamnios parfois réversibles, mort fœtale in utero, insuffisance rénale néonatale transitoire voire définitive. Quelques cas de retard d’ossification des os du crâne sont rapportés.
En cas de découverte d’une grossesse pendant cette période le traitement devra être arrêté et une surveillance de la fonction rénale fœtale devra être envisagée.
Allaitement
L’allaitement lors d’un traitement par losartan est déconseillé en raison du risque d’effets indésirables sur le nourrisson.
On ne sait pas si le losartan est excrété dans le lait maternel.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité