Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > TOPIRAMATE SANDOZ 50 mg, comprimé pelliculé - Grossesse
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

TOPIRAMATE SANDOZ 50 mg, comprimé pelliculé - Grossesse


Publicité

Grossesse
Traitement de l’épilepsie
Risque lié à l'épilepsie et aux antiépileptiques :
Tous antiépileptiques confondus, il a été montré que dans la descendance des femmes épileptiques traitées, le taux global de malformations est de 2 à 3 fois supérieur à celui (3% environ) de la population générale ; bien que l'on constate une augmentation du nombre d'enfants malformés avec la polythérapie, la part respective des traitements et de la maladie n'a pas été réellement évaluée.
Les malformations le plus souvent rencontrées sont des fentes labiales et des malformations cardio-vasculaires.
Par ailleurs, l'interruption brutale du traitement antiépileptique peut entraîner une aggravation de la maladie préjudiciable à la fois à la mère et au fœtus.
Risque lié au topiramate :
Les études réalisées chez l'animal ont mis en évidence un effet tératogène du topiramate.
En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique du topiramate administré pendant la grossesse.
Compte tenu de ces données :
Dans l’indication épilepsie :
· si la grossesse est envisagée, elle représente l'occasion de peser à nouveau l'indication du traitement,
· pendant la grossesse, un traitement antiépileptique efficace avec le topiramate ne doit pas être interrompu, l'aggravation de la maladie étant préjudiciable à la fois à la mère et au fœtus.
Dans l’indication traitement prophylactique de la crise migraineuse chez l'adulte :
· l’utilisation du topiramate est déconseillée au cours de la grossesse.
Allaitement
En raison du passage du topiramate dans le lait maternel, et compte tenu de la survenue possible d’effets indésirables pour l’enfant, l’allaitement est déconseillé au cours de ce traitement.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité