Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > RISPERIDONE MERCK GENERIQUES 1 mg, comprimé pelliculé sécable - Grossesse
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

RISPERIDONE MERCK GENERIQUES 1 mg, comprimé pelliculé sécable - Grossesse


Publicité

Grossesse
Le maintien d’un bon équilibre psychique maternel est souhaitable tout au long de la grossesse pour éviter toute décompensation. Si une prise en charge médicamenteuse est nécessaire pour assurer cet équilibre, elle doit être instituée ou poursuivie à dose efficace tout au long de la grossesse.
Les données animales n’ont pas mis en évidence d’effet tératogène.
Les données cliniques, bien que limitées, ne vont pas dans le sens d’une augmentation d’un risque malformatif.
Chez le nouveau-né, la rispéridone peut parfois être responsable si elle est poursuivie en fin de grossesse, en particulier à fortes doses, de signes extrapyramidaux (hypertonie, trémulations) et de sédation.
En conséquence, et en raison du bénéfice maternel attendu, l’utilisation de la rispéridone est envisageable quel que soit le terme de la grossesse. La surveillance du nouveau-né tiendra compte des effets précédemment décrits.
Allaitement
Chez l'animal, la rispéridone et la 9-hydroxy-rispéridone sont excrétées dans le lait.
L'excrétion de la rispéridone dans le lait maternel n'est pas documentée dans l'espèce humaine.
En conséquence, les femmes recevant de la rispéridone ne doivent pas allaiter.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité