Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments > serpines
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Dictionnaire pharmaceutique :
Publicité

serpines

s.f. pl. [serpins]. Famille d'inhibiteurs endogènes protéiques (350 à 400 a. a.) des sérine-protéases, impliqués dans la régulation de la coagulation sanguine, de l'activation du système du complément, de la fibrinolyse, de l'inflammation, de l'angiogénèse et la croissance tumorale. Les principales serpines sont : 1. l'a1-antitrypsine, inhibiteur de l'élastase ; 2. l'a1- antichymotrypsine, inhibiteur de la chymotrypsine ; 3. la kallistatine, inhibiteur des kallicréines tissulaires ; 4. l'antithrombine III, co-facteur de l'héparine, inhibiteur de la thrombine, du facteur Xa et de la kallicréine plasmatique ; 5. l'a2- antiplasmine, inhibiteur de la plasmine ; 6. l'inhibiteur de l'estérase C1 du complément [C1 inhibitor] (Berinert®); 7. le cofacteur II de l'héparine, inhibiteur de la thrombine et de la chymotrypsine ; 8. la neuroserpine, inhibiteur de la plasmine, de l'urokinase et de l'activateur du plasminogène. Certaines serpines sont intracellulaires, par exemple la maspine et la yukopine. Les autres familles d'inhibiteurs endogènes de protéases sont les inhibiteurs de Kunitz, les inhibiteurs de Kazal, et les inhibiteurs des leucoproteinases.



Article par Yves Landry (Professeur de pharmacologie - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg) - Yveline Rival (Maître de conférences de chimie organique - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg)
Source:
Source: © Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments - Editions EMInter - Editions Tec & Doc


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...