Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments > TGFß, transforming growth factor ß
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Dictionnaire pharmaceutique :
Publicité

TGFß, transforming growth factor ß

Peptide de 13 kDa actif sous forme d'homodimères (3 isoformes, TGFß1, 2 et 3) à fonction de cytokines. Il régule la prolifération et la différenciation cellulaire et est impliqué dans le développement embryonnaire, notamment du système nerveux, la cicatrisation des plaies, l'angiogénèse, l'hématopoïèse et les fonctions immunitaires, et régule la croissance tumorale. La superfamille du TGFß comprend plus de 50 peptides à fonction de cytokines, dont : les TGFß1, 2 et 3, l'activine, les inhibines (5 formes), les BMP ou bone morphogenic proteins (12 formes et plus de 20 cytokines proches), et les GDF ou bone differenciation factors (8 formes), et la famille du GDNF ou glial cell line-derived neurotrophic factor, qui inclut le GDNF, la neurturine, l'artémine et la perséphine. Les membres de cette superfamille sont tous des ligands agonistes (ou antagonistes pour les inhibines), des récepteurs du TGFß. Les récepteurs du TGFß correspondent à trois protéines transmembranaires, TßRI (7 gènes connus), TßRII (5 gènes connus) et TßRIII (ou betaglycan, un protéoglycane), actives sous forme d'hétérodimères (TßRI-TßRII, ou TßRIITßRIII). TßRI et TßRII possèdent sur leur partie intracellulaire un domaine à activité séryl-thréonyl kinase. L'organisation particulière des récepteurs du TGFß suggère une multiplicité de récepteurs pouvant correspondre à la multiplicité de leurs ligands endogènes et de leurs effets. Ils phosphorylent les facteurs de transcription Smad, qui, sous forme de dimères, migrent dans le noyau et régulent la transcription de nombreux gènes.



Article par Yves Landry (Professeur de pharmacologie - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg) - Yveline Rival (Maître de conférences de chimie organique - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg)
Source:
Source: © Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments - Editions EMInter - Editions Tec & Doc


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...