Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments > bloc cardiaque
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Dictionnaire pharmaceutique :
Publicité

bloc cardiaque

[heart block]. Ralentissement ou interruption de la transmission du signal électrique, ou conduction, intracardiaque généré par le noeud sinusal et responsable de la contraction du coeur. Les blocs cardiaques entraînent des troubles du rythme, ou arythmies. -> arythmie, noeud sinusal. Le bloc auriculo-ventriculaire, ou atrioventriculaire, syn. : bloc AV, syncope de Stokes-Adams [atrioventricular heart block], est localisé entre les oreillettes et les ventricules. Dans le bloc de 1er degré, incomplet ou partiel, toutes les impulsions atteignent les ventricules mais la conduction est ralentie (allongement de l’espace PR à l’électrocardiogramme). Dans le bloc de 2e degré, une partie des impulsions n’atteignent pas les ventricules, le rythme est ralenti ou irrégulier. Dans le bloc de 3e degré, aucune impulsion émise par le noeud sinusal n’atteint les ventricules, leur contraction est assurée par d’autres cellules, les contractions des oreillettes et des ventricules ne sont plus coordonnées ; le rythme cardiaque est lent et irrégulier. Le bloc de branche [bundle-branch block], localisé sur une des branches du faisceau de His assurant la stimulation du ventricule droit ou du ventricule gauche, la contraction des deux ventricules est désynchronisée, ce qui réduit l’efficacité de la pompe cardiaque. Le bloc sino-auriculaire, ou sino-atrial [sino-auricular heart block], rare, localisé entre le noeud sinusal et le noeud auriculo- ventriculaire. Il comprend trois degrés, comme le bloc auriculo-ventriculaire.


Voir aussi : arythmie


Article par Yves Landry (Professeur de pharmacologie - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg) - Yveline Rival (Maître de conférences de chimie organique - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg)
Source:
Source: © Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments - Editions EMInter - Editions Tec & Doc


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...