Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments > calcitonine
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Dictionnaire pharmaceutique :
Publicité

calcitonine

s.f. [calcitonin]. Hormone peptidique (32 a. a., 1 pont disulfure) sécrétée par les cellules parafolliculaires C de la glande thyroïde. Sa sécrétion est surtout régulée par la calcémie, par l'intermédiaire de récepteurs du calcium (CaR), l'augmentation de la calcémie l'augmente et sa diminution la réduit. Les catécholamines par effet ß, le glucagon, la gastrine et la cholécystokinine peuvent aussi augmenter sa sécrétion. L'effet hypocalcémiant et hypophosphatémiant de la calcitonine résulte principalement d'une diminution de la libération de calcium et de phosphate par l'os, du fait de la diminution de la résorption osseuse par les ostéoclastes. Deux formes sont commercialisées : calcitonine de saumon, de synthèse (Cadens®, Calsyn®, Micalcic ®), et calcitonine humaine de synthèse (Cibacalcine®). Indiquée pour réduire l'ostéolyse (maladie de Paget, ostéoporose) et pour diminuer les hypercalcémies (hyperparathyroïdisme, intoxication par la vitamine D2) et les hyperphosphatémies. -> calcitonine, peptides de la famille ; CGRP. Le récepteur de la calcitonine, CT, 7 hélices transmembranaires, est couplé principalement aux protéines Gs (activation de l'adénylate cyclase, augmentation d'AMP cyclique), mais son couplage à d'autres protéines G trimériques est aussi décrit. La calcitonine de saumon a une affinité sensiblement plus élévée pour le récepteur humain que la calcitonine humaine. Le récepteur de la calcitonine associé à une protéine RAMP, joue le rôle de récepteur de l'amyline.


Voir aussi : calcitonine, peptides de la famille


Article par Yves Landry (Professeur de pharmacologie - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg) - Yveline Rival (Maître de conférences de chimie organique - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg)
Source:
Source: © Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments - Editions EMInter - Editions Tec & Doc


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...