Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments > chémokine
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Dictionnaire pharmaceutique :
Publicité

chémokine

s.f. [chemokine] syn. chimiokine. Terme générique, contraction de chemotactic cytokine, regroupant une cinquantaine de protéines de 8 à 10 kDa produites par de nombreuses cellules et régulant le chémotactisme des leucocytes, l'angiogénèse, l'hématopoièse et les phénomènes inflammatoires. Quatre classes de chémokines sont définies selon le nombre et la position des résidus cystéyls conservés : 1. classe C, avec 2 cystéyls correspondant au premier et au troisième des autres groupes (lymphotactine ou XCL1) ; 2. classe CC avec deux cystéyls adjacents (par exemple CCL2, macrophage inflammatory protein-1a, ou MIP-1-a ; CCL5 ou RANTES, CCL11, ou éotaxine) ; 3. classe CXC, avec 4 cystéyls conservés contenant 1 a. a. entre les 2 premiers cystéyls (CXCL2 ou MIP-2, CXCL8 ou interleukine 8) ; 4. classe CX3C contenant 3 a. a. entre les 2 premiers cystéyls (fractalkine ou CX3CL1). Certaines chémokines (CCL2, CCL3, CCL4, CXL10 et fractalkine) sont surexprimées dans le cerveau des sujets infectés par le VIH. Les récepteurs des chémokines sont tous heptahélicoïdaux, couplés aux protéines G trimériques Gi. Ils sont répartis en 3 groupes : 1. les récepteurs CCR pour les chémokines du groupe CC (CCR1 à CCR11, 350 à 378 a. a.) ; 2. les récepteurs CXCR pour les chémokines du groupe CXR (CXCR1 à CXCR5, 355, 374, 355, 360, 352 a.a. chez l'homme), l'interleukine 8 est l'agoniste sélectif de CXCR2 ; 3. le récepteur CX3CR1 (360 a.a.) pour la chémokine CX3C, ou fractalkine. CCR5, ou CXCR4, servent de co-récepteurs de la protéine CD4 pour la liaison du VIH aux lymphocytes, impliquant les protéines Tat et gp120 du VIH. Plusieurs antagonistes de CCR5 et CXCR4 sont en essais cliniques dans la thérapeutique du sida.



Article par Yves Landry (Professeur de pharmacologie - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg) - Yveline Rival (Maître de conférences de chimie organique - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg)
Source:
Source: © Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments - Editions EMInter - Editions Tec & Doc


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...