Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments > cholestérol
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Dictionnaire pharmaceutique :
Publicité

cholestérol

s.m. [cholesterol]. Lipide fourni par l'alimentation ou synthétisé par l'organisme à partir de l'acétyl-coenzyme A, transporté dans le sang par les lipoprotéines HDL (« bon cholestérol » et LDL (« mauvais cholestérol » participant à la formation de l'athérome), constituant des membranes cellulaires, précurseur des hormones stéroïdes, dégradé en acides biliaires. Les principaux hypocholestérolémiants sont : 1. les fibrates, agonistes des récepteurs nucléaires à fonction de facteurs de transcription PPARa (fénofibrate, Lipanthyl ®, Fégénor®, Livesan® ; bézafibrate, Befizal® ; ciprofibrate, Lipanor® ; gemfibril, Lipur®) ; 2. les inhibiteurs de la HMG-coenzyme A-réductase, ou statines qui inhibent la synthèse endogène de cholestérol (atorvastatine,Tahor® ; fluvastatine, Fractal®, Lescol® ; pravastatine, Elisor®, Vasten® ; simvastatine Lodales®, Zocor®) ; 3. l'ézétimibe (Ezétrol®), mis sur le marché en 2005, inhibe l'absorption intestinale du cholestérol et de certains phytostérols. Son rôle est complémentaire de celui des inhibiteurs de synthèse. 4. L'acide nicotinique (Niaspan®), mis sur le marché en 2005. -> Niaspan®.


Voir aussi : Niaspan®


Article par Yves Landry (Professeur de pharmacologie - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg) - Yveline Rival (Maître de conférences de chimie organique - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg)
Source:
Source: © Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments - Editions EMInter - Editions Tec & Doc


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...