Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments > diabète sucré
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Dictionnaire pharmaceutique :
Publicité

diabète sucré

[diabetes mellitus] syn. : diabète. Affection chronique définie par une glycémie à jeun élevée (>1,25 g/litre) avec polydypsie et glycosurie permanente. Ses complications sont des lésions dégénératives : rétinopathie, cataracte, athérome, insuffisance rénale, neuropathies… Le diabète de type 1 (diabète juvénile ou diabète maigre), traité par l’insuline, est lié à un déficit de sécrétion d’insuline par destruction auto-immune des cellules ß des îlots de Langerhans du pancréas. Il peut être accompagné d’amaigrissement et d’une acidose métabolique provoquant des troubles de la conscience (coma acidocétosique). Le diabète de type 2 (diabète gras) est en partie lié à l’inefficacité de l’insuline à agir sur ses organes-cibles (insulinorésistance) et évolue avec sécrétion insuffisante d’insuline et obésité. -> acidocétose, corps cétoniques, glycation. Les médicaments antidiabétiques comprennent : l’insuline pour le diabète de type 1 ou le diabète de type 2 évolué, et les antidiabétiques oraux pour le diabète de type 2 ne nécessitant pas le recours à l’insuline. Ces derniers comprennent : 1. le biguanide metformine (Glucophage®, Diabamyl®, Stagid®) ; 2. les inhibiteurs d’alpha-glucosidase, acarbose (Glucor®) et miglitol (Diastabol®) ; 3. les glitazones, agonistes des récepteurs PPAR? qui réduisent l’insulinorésistance, proglytazone (Actos®), rosiglitazone (Avandia®) ; 4. les sulfamides hypoglycémiants et autres inhibiteurs des canaux potassiques dépendant de l’ATP qui stimulent la sécrétion d’insuline, carbutamide (Glucidoral ®), glipizide (Glibénese®, Minidiab ®, Ozidia®), glimépiride (Amarel®, Daonil®, Hémidaonil®, Englucan®, Miglucan®), glibornuride (Glutril®), gliclazide (Diamicron®), repaglinide (Novonorm ®). De nouveaux antidiabétiques sont en cours d’étude (-> incrétines ; DPP-IV, inhibiteurs de).



Article par Yves Landry (Professeur de pharmacologie - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg) - Yveline Rival (Maître de conférences de chimie organique - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg)
Source:
Source: © Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments - Editions EMInter - Editions Tec & Doc


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...