Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments > AMPA
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Dictionnaire pharmaceutique :
Publicité

AMPA

a-amino-3-hydroxy-5-méthyl-4-isoxazolepropionate. Composé de synthèse, agoniste des récepteurs ionotropes du glutamate (récepteurs à fonction de canaux ioniques), utilisé avec d’autres analogues, pour distinguer les différents membres : récepteurs AMPA, récepteurs NMDA, et récepteurs kaïnates. Utilisé en expérimentation neurobiologique. Les récepteurs AMPA [AMPA receptors], anciennement dénommés récepteurs quisqualates, sont des homomères ou des hétéromères constitués des sous-unités GluR1, GluR2, GluR3, GluR4. Ils sont activés par liaison du glutamate, principal neuromédiateur excitateur. Localisés au niveau somatodendritique, leur stimulation produit une dépolarisation de la membrane neuronale engendrant un potentiel d’action. Ils sont largement distribués dans le système nerveux central, notamment dans le cortex, le striatum et l’hippocampe, et jouent, avec les récepteurs NMDA, un rôle important dans la mémoire. Expérimentalement, ils sont perméables aux ions Na+ et K+, et pour certains aux ions Ca2+. Les polyamines intracellulaires régulent l’ouverture du canal ionique.



Article par Yves Landry (Professeur de pharmacologie - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg) - Yveline Rival (Maître de conférences de chimie organique - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg)
Source:
Source: © Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments - Editions EMInter - Editions Tec & Doc


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...