Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments > inositol 1,4,5-triphosphate ou IP3
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Dictionnaire pharmaceutique :
Publicité

inositol 1,4,5-triphosphate ou IP3

Métabolite produit par la phospholipase C (phosphatidylinositol-4,5-diphosphate ou PIP2 -> IP3 + diacylglycérol ou DAG). L'IP3, issu du PIP2 membranaire, migre vers le réticulum endoplasmique et se fixe sur son récepteur pour induire un efflux d'ions Ca2+ de la lumière du réticumum vers le cytosol. -> diacylglycérol, phospholipase C. Le récepteur de l'IP3 comporte 3 isoformes codées par 3 gènes distincts. C'est un homotétramère, dont chaque monomère (2000 a.a.) présente 6 domaines transmembranaires, les extrémités N- et C-terminales étant sur la face cytosolique de la membrane du réticulum. La liaison de l'IP3 sur un segment N-terminal induit une activation de la fonction canal-calcique du tétramère. Expérimentalement, cette fonction est inhibée par la caféine à concentration millimolaire.


Voir aussi : IP3


Article par Yves Landry (Professeur de pharmacologie - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg) - Yveline Rival (Maître de conférences de chimie organique - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg)
Source:
Source: © Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments - Editions EMInter - Editions Tec & Doc


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...