Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments > intégrine
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Dictionnaire pharmaceutique :
Publicité

intégrine

s.f. [integrin]. Terme désignant des glycoprotéines transmembranaires à fonction de récepteur de l'adhérence cellulaire, constituées de 2 chaînes peptidiques a et ß : 18 chaînes a clonées (a1 à a11, et aV, aL, aM, aX, aD et aIib), et 8 chaînes ß (ß1 à ß8). L'ensemble constitue une famille de 25 récepteurs, par exemple : a2ß1, récepteur du collagène ; aIIbß3, récepteur du fibrinogène ; a4ß1 ou VLA-4, récepteur de la fibronectine. Les intégrines forment souvent des complexes avec d'autres protéines transmembranaires comme les tétraspanines et le CD47 ou IAP (integrin associated protein). Les ligands des intégrines actuellement en thérapeutique sont : 1. des anticorps bloquants agissant comme antagonistes (abciximab ou Réopro®, antiagrégant plaquettaire antagoniste de aIIbß3 ; éfalizumab ou Raptiva®, antagoniste aL, immunosupresseur ; natalizumab ou Antegren®, antagoniste de a4ß1 ou VLA4, anti-inflammatoire en cours d'étude) ; 2. des antagonistes de synthèse comme l'eptifibatide (Intégrilin ®) et le tirofiban (Agrastat®), antiagrégants plaquettaires antagonistes de aIIbß3.



Article par Yves Landry (Professeur de pharmacologie - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg) - Yveline Rival (Maître de conférences de chimie organique - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg)
Source:
Source: © Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments - Editions EMInter - Editions Tec & Doc


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...