Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments > interleukine
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Dictionnaire pharmaceutique :
Publicité

interleukine

s.f. [interleukin]. Terme désignant les membres d'une superfamille de médiateurs protéiques (plus de 20 membres, IL- 1, IL-2…), rattachée au groupe des cytokines (sauf l'interleukine 8, ou CXCL8), sécrétées principalement par les macrophages et les lymphocytes. Elles se lient à leurs propres récepteurs, couplés soit à la séryl-thréonyl-kinase IRAK qui active plusieurs voies de transcription (récepteurs de IL-1 et IL-18), soit à des tyrosylkinases cytosoliques de type Jak qui phosphorylent des facteurs de transcription de type Stat (IL-2 à -7 et IL-9 à -12), ou couplés aux protéines G trimériques (IL-8). Elles sont impliquées dans les réactions immunitaires, certaines sont pro-inflammatoires (IL-1, IL-2 et IL-18), d'autres ont un rôle anti-inflammatoire. L'interleukine-1 est une famille de trois protéines, deux agonistes, IL-1a et IL-1ß, et un antagoniste endogène, IRAP (interleukine-1 receptor antagoniste). Elle est produite notamment par les monocytes, les macrophages et les cellules endothéliales. Ses récepteurs (structure immunoglobuline-like) sont présents sur de nombreuses cellules, dont les lymphocytes B et T, leur stimulation régule la transcription de très nombreux gènes. L'analogue de l'IRAP, produit par génie génétique (anakinra, Kineret®) est utilisé pour ses propriétés immunosuppressives et anti-inflammatoires. Il est indiqué dans le traitement de fond de la polyarthrite rhumatoïde. L'interleukine-2 (133 a. a.) est sécrété par les lymphocytes T et stimule leur prolifération. Sa forme recombinante (aldesleukine, Proleukin®, Macrolin®) est utilisée en cancérologie et dans le traitement du sida. Les récepteurs de l'IL-2 sont exprimés à la surface de lymphocytes T activés. Leur sous-unité alpha (IL2R) correspond à l'antigène CD25 ou sous-unité Tac. Leur sous-unité bêta (IL2Rß) correspond à l'antigène CD122. Les anticorps anti-CD25 utilisés en thérapeutique sont le basiliximab (Simulect ®) et le daclizumab (Zenapax®), immunosuppresseurs antagonistes de l'interleukine 2. L'interleukine-8, ou CXCL8, est une chémokine du groupe CXC, agoniste des récepteurs CXR1 et CXR2, récepteurs heptahélicoïdaux couplés aux protéines trimériques Gi/Go. -> chémokine.


Voir aussi : chémokine


Article par Yves Landry (Professeur de pharmacologie - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg) - Yveline Rival (Maître de conférences de chimie organique - Faculté de pharmacie, université Louis-Pasteur, Strasbourg)
Source:
Source: © Dictionnaire pharmaceutique - Pharmacologie et chimie des médicaments - Editions EMInter - Editions Tec & Doc


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...