Publicité
Accueil > Actualité Médicale > PLEXXIKON
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

PLEXXIKON


  • Plexxikon annonce des données préliminaires d’un essai clinique de Phase 2 du PLX4032 confirmant un taux de réponse non négligeable chez des patients porteurs de mélanomes métastatiques

  • [2010-11-07] - BERKELEY, Californie et SYDNEY--Plexxikon a annoncé aujourd’hui des données préliminaires positives d’un essai clinique pivot de Phase 2 du PLX4032 (RG7204) dans des mélanomes au stade métastatique, montrant une réduction de la taille tumorale non négligeable chez la majorité des patients. Ces résultats vont dans le sens de données positives annoncées précédemment. Les données sont présentées au 7e congrès annuel international sur la recherche contre le mélanome de la société pour la recherche contre le mélanome (Society for Melanoma Research, SMR) à Sydney en Australie, par le Dr Jeffrey Sosman, directeur du programme contre le mélanome au centre Vanderbilt-Ingram contre le cancer. Le PLX4032 est un nouveau médicament oral qui cible un oncogène clé dans le mélanome et d’autres cancers.

    Source: Plexxikon

  • Plexxikon et Roche démarrent un second partenariat pour le développement de PLX5568 pour la maladie polykystique des reins

  • [2009-01-19] - BERKELEY, Californie & BÂLE, Suisse--Plexxikon Inc. et Roche (SWX : ROG) ont annoncé aujourd'hui qu'ils démarraient un accord pour le développement et la commercialisation d'un deuxième nouvel inhibiteur de kinase, le PLX5568. Ce partenariat sera axé principalement sur le développement de ce petit inhibiteur de molécule de Raf kinase pour le traitement thérapeutique oral de la maladie polykystique des reins. Il n'y a, à l'heure actuelle, pas de traitement agréé pour la maladie polykystique des reins, maladie qui touche plus de 600 000 patients aux États-Unis et est l’une des maladies génétiques les plus dangereuses.

    Source: Plexxikon Inc.