Publicité
Accueil > Actualité Médicale > PSYCHIATRIE
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

PSYCHIATRIE


  • Un nouvel espoir pour guérir la dépression

  • [2006-09-07] - La dépression est, dans les pays industrialisés, une maladie très fréquente et souvent handicapante. Les traitements actuels, s'ils sont capables de soulager les symptômes de la majorité des patients, sont parfois inefficaces, et rarement capables de guérir complètement la maladie. Une équipe de l'Institut de pharmacologie moléculaire de Sophia Antipolis (CNRS/Université de Nice) vient de déterminer une nouvelle cible pour de futurs traitements : un gène dont l'inhibition annihile les symptômes dépressifs. Les premiers résultats de laboratoire montrent que des souris ne possédant pas ce gène se comportent naturellement comme si elles étaient traitées chroniquement par des antidépresseurs. Ces travaux paraissent dans la revue Nature Neurosciences du 09 septembre 2006.

    Source:

  • Un traitement expérimental soigne la dépression en quelques heures au lieu de quelques semaines

  • [2006-08-09] - Dans une étude préliminaire 18 personnes ayant une dépression résistante aux traitements conventionnels ont été traitées et soulagées en un temps aussi bref qu'environ deux heures avec une seule injection intraveineuse de kétamine, un médicament habituellement utilisé à plus hautes doses comme anesthésique chez les humains et les animaux.

    Source: source

  • Une étude israélienne propose l'huile de poisson pour réduire la dépression enfantine

  • [2006-08-01] - De nos jours, aux Etats-Unis, plus de 3 millions de jeunes de moins de 18 ans souffrent de dépression. Ces taux sont en constante augmentation. La plupart des cas ne sont pas détectés et donc pas traités. Cependant la prescription de médicaments aux enfants dépressifs est problématique à cause des nombreux effets secondaires (nausée, agitation, insomnie, dépendance, etc.) qui rendent la situation incertaine pour la famille. En Israël, le Dr. Haim Belmaker du service de psychiatrie de l'Université Ben Gurion a mené une étude sur 20 enfants atteints de dépression.

    Source: source

  • La luminothérapie restaure la fonction de la rétine chez les personnes atteintes de dépression hivernale

  • [2006-06-30] - Selon l'équipe du professeur Marc Hébert, de la Faculté de médecine de l'Université Laval (Québec), la luminothérapie restaurerait la fonction rétinienne de personnes souffrant de dépression hivernale. Causant des troubles de d'humeur, la dépression hivernale résulterait d'un dérèglement de deux neurotransmetteurs présents dans le cerveau et dans l'oeil, la sérotonine et la dopamine, à la suite de la diminution de la photopériode à l'automne.

    Source: source

  • La fonction de la protéine p11 dans les dépressions

  • [2006-01-17] - Selon l'article du docteur Svenningsson P et collaborateurs, du laboratoire de Neuro sciences de l'université Rockefeller à New York , paru dans Science le 6 janvier 2006, des anomalies dans les signaux sérotonine sont impliqués dans le mécanisme de la dépression . Les auteurs ont découvert qu'un récepteur cellulaire interagit avec la protéine P11 et qu'un neuro transmetteur est impliqué dans des troubles comme la dépression et l'anxiété.

    Source: source

  • Un nouvel antidépresseur accroît le taux de "cannabis du cerveau"

  • [2005-12-20] - Des chercheurs ont découvert un nouveau médicament qui augmente le taux d'endocannabinoïdes - le " cannabis du cerveau " - et produit ainsi des effets antidépresseurs. Ce médicament, appelé URB597, pourrait remplacer de façon plus sûre le cannabis dans le traitement de la douleur et de la dépression, et pourrait ouvrir la voie à des traitements nouveaux et améliorés de la dépression clinique.

    Source:

  • Un nouvel antidépresseur accroît le taux de "cannabis du cerveau"

  • [2005-12-13] - 13 décembre 2005 - Des chercheurs ont découvert un nouveau médicament qui augmente le taux d'endocannabinoïdes — le " cannabis du cerveau " — et produit ainsi des effets antidépresseurs. Les résultats de cette nouvelle étude, publiés dans le numéro de Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) paraissant cette semaine, démontre que le nouveau médicament, appelé URB597, pourrait remplacer de façon plus sûre le cannabis dans le traitement de la douleur et de la dépression, et qu'il pourrait ouvrir la voie à des traitements nouveaux et améliorés de la dépression clinique, trouble dont souffrent environ 20 % des Canadiens.

    Source: Relations publiques et Communications, CUSM

  • Un nouveau médicament pour traiter la schizophrénie

  • [2005-08-30] - Un nouveau médicament pour le traitement de la schizophrénie, basée sur le BL 1020, vient de passer les tests pré-cliniques avec succès. Les résultats des essais révèlent que le BL 1020 agit comme les médicaments anti-schizophréniques traditionnels, mais avec des effets secondaires très réduits.

    Source:

  • La dépression hivernale... dans les yeux

  • [2005-08-30] - Près du quart de la population canadienne souffrirait de "dépression hivernale" (quand le soleil est de moins en moins présent). Un chercheur de l'Université Laval (Québec) croit qu'une prédisposition génétique en serait la cause. Il est arrivé à cette conclusion en observant les yeux de ses patients.

    Source:

  • Personnes déprimées :un cerveau qui travaille trop !

  • [2005-08-01] - Une équipe de chercheurs de l'Inserm(1) et du CNRS(2) vient de montrer, par imagerie cérébrale, que les sujets déprimés activent davantage leur cerveau et fournissent un effort plus soutenu que les sujets non déprimés lors de tâches de mémorisation à court terme. De la même manière qu'un athlète s'engagerait dans un marathon au rythme d'un 100 mètres, cette mobilisation excessive des ressources cérébrales expliquerait l'épuisement précoce à l'effort lié à la dépression.

    Source: source

  • Un traitement contre la schizophrénie efficace pour soigner le SRAS

  • [2005-07-01] - Au cours de la conférence annuelle du SEPSDA (Projet sino-européen sur les diagnostics et les antiviraux liés au SRAS) qui s'est tenue du 17 au 18 juin 2005 à Hangzhou, des experts chinois et européens ont affirmé qu'un traitement contre la schizophrénie, la cinansérine, pouvait être utilisé pour prévenir et soigner les patients atteints du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

    Source:

  • Le gène 5-HTT prédispose à la dépression

  • [2005-06-02] - Le psychiatre viennois Lukas Pezawas a identifié une cause génétique de la dépression et décrypté le mécanisme sous-jacent. Le gène à l'origine du transporteur de la sérotonine (5-HTT), ou plus exactement l'allèle court de son promoteur (5-HTTLPR), figurent au centre du mécanisme.

    Source:

  • L'obésité de l'âge moyen est reliée à la démence de l'âge plus avancé

  • [2005-05-02] - Selon une étude d'une période de 27 ans, parue dans le British Medical Journal, l'obésité de l'âge moyen retentit sur la fréquence de la démence à un âge ultérieur L'étude a inclus 10.276 membres d'un programme de surveillance médicale qui eurent des tests de santé de 1964 à 1973 lorsqu'ils étaient âgés de 40 à 45 ans et membres du plan de surveillance médicale en 1994.

    Source: source

  • Une étude révèle que le traitement de la dépression chez la personne âgée est fréquemment non conforme aux lignes directrices

  • [2005-03-03] - 03 mars 2005 - Une nouvelle étude consacrée au traitement de la dépression chez la personne âgée et réalisée par des professionnels de la santé du Canada sera présentée aujourd'hui à la American Psychosomatic Society en réunion annuelle à Vancouver, au Canada.

    Source: Relations publiques et Communications, CUSM

  • Nouvel espoir pour le traitement du TOC, le trouble obsessionnel-compulsif

  • [2004-10-26] - Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) touche 2 à 3% de la population. Il se caractérise par l'irruption d'obsessions qui contraignent le sujet, pour diminuer l'anxiété qu'elles lui procurent, à réaliser des comportements répétitifs, des compulsions(1). Le TOC est souvent associé à une dépression majeure. Des traitements médicamenteux et psychothérapiques existent, mais certains patients y sont résistants et les techniques neurochirurgicales lésionnelles alors utilisées sont très lourdes.

    Source: source

  • Les dommages aux vaisseaux sanguins augmentent les chances de démence et de dépression

  • [2004-07-15] - Un chercheur néerlandais a découvert que les personnes âgées souffrant de nombreux dommages aux petits vaisseaux sanguins du cerveau ont de plus grandes chances de développer démence et dépression. Les dommages sont visibles sur IRM en tant que lésions dans la substance blanche du cerveau.

    Source:

  • La dépression peut causer des maux de dos

  • [2004-03-15] - La douleur physique peut, de façon établie, entraîner des états dépressifs. Or, une étude menée récemment à l'Université d'Alberta montre que la réciproque serait également possible. Sous la direction du Dr Linda Carroll, professeur au département des sciences de la santé publique de l'Université d'Alberta, des scientifiques canadiens ont prouvé que la dépression constitue un facteur de risque aggravant dans le déclenchement de douleurs sévères au cou et dans le bas du dos.

    Source:

  • La lumière contre la dépression hivernale

  • [2004-01-18] - Le manque de lumière durant la période hivernale peut entraîner des baisses de moral et même occasionner de graves dépressions. Axel Schäfer, physicien à l'Institut de physique expérimentale de l'Université de Vienne s'est intéressé à ce phénomène appelé "syndrome saisonnier de désordre affectif" ou SAD qui toucherait entre 1 et 5% des Autrichiens. Il a tenté de mieux cerner les effets de la lumière du jour sur l'organisme.

    Source:

  • Identification d'un gène de susceptibilité à la schizophrénie

  • [2003-05-26] - Des chercheurs de l'Université d'Alberta à Edmonton viennent d'identifier un défaut génétique chez une famille atteinte de schizophrénie. Cette découverte va permettre d'améliorer la compréhension du processus biochimique de l'apparition de cette maladie.

    Source:

  • Prévenir la dépression chez l'enfant peut atténuer cet état chez l'adulte

  • [2003-04-16] - 16 avril 2003 - La prévention de la dépression chez l'enfant est le meilleur moyen de prévenir cet état chez l'adulte, selon John Abela. Ce professeur de psychologie à McGill vient de terminer une étude novatrice (la première de son genre à bien des égards) dans le cadre de laquelle il a cherché à savoir si les enfants sont vulnérables à la dépression pour des raisons d'ordre psychologique et environnemental. Les résultats de cette étude seront présentés la semaine prochaine lors d'une conférence parrainée par la Society for Research on Child Development.

    Source: Service des affaires universitaires - Université McGill

    1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7