Publicité
Accueil > Arret
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Arret


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (31 résultats) +

Politique de Santé - Santé publique (1 résultats) +

Réglementaire (477 résultats) +

Bonne pratique du Médicament (7 résultats) +

Organisation des soins (2 résultats) +

Vie de l'Hôpital : actus (2 résultats) +

Droit et Santé (2 résultats) +

  • AMIANTE : 29 ARRETS SUR 30 CONFIRMES PAR LA COUR DE CASSATION
    Dans notre dernier numéro du JAC ( 21), nous avions rendu compte de l'audience de la chambre sociale de la Cour de cassation qui avait à examiner le 17 janvier le cas de 30 dossiers portant sur des indemnisations de victimes de l'amiante. Le 28 février, les juges de cette instance ont rendu leurs arrêts et confirmé les arrêts des diverses Cours d'appel devant lesquelles des salariés victimes de l'amiante avaient plaidé. Une nouvelle jurisprudence qui va faciliter en principe la reconnaissance de la faute inexcusable en matière de protection des salariés.


  • CONTAMINATION POST-TRANSFUSIONNELLE ET INDEMNISATION DES VICTIMES : Un arrêt du Conseil d'Etat
    Les transfusions sanguines, si elles sauvent des vies, conduisent aussi à des drames même si de nos jours, de très nombreuses précautions sont prises afin de limiter les risques. En effet, cet acte médical a abouti, depuis l’apparition du virus VIH, à des contaminations dans une période où les pouvoirs publics se sont parfois montrés désarmés sinon incapables d’agir rapidement. Ces contaminations ont conduit à l’apparition d’un contentieux notamment devant les juridictions administratives qui se sont efforcées de tenir compte de la situation des victimes en facilitant leur indemnisation. Une fois encore, le thème de la contamination par le VIH, permet au Conseil d’Etat de consacrer une nouvelle solution favorable aux victimes, mais à la portée néanmoins limitée dans le temps.


Vie professionnelle (7 résultats) +

Pratique médicale (1 résultats) +

  • Grève des chirurgiens : de nombreux blocs opératoires à l’arrêt
    Afin de manifester leur total désaccord avec le texte encadrant les dépassements d’honoraires, issu des négociations douloureuses entre les syndicats de médecins, les complémentaires de santé et l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (Uncam), une trentaine de syndicats et organisations professionnelles ont appelé chirurgiens et médecins spécialistes à entamer ce jour une grève illimitée. Première conséquence de la forte mobilisation, de nombreux blocs opératoires sont restés fermés aujourd’hui.


Revue de presse (12 résultats) +

Fil actus Santé (27 résultats) +

ANSM (3 résultats) +

  • 12 octobre 2011 - L’Afssaps recommande l’arrêt progressif de l’utilisation du plasma thérapeutique traité par le bleu de méthylène
    L’Afssaps a demandé l’arrêt progressif de la production de plasma traité par le bleu de méthylène (plasma BM), à la suite de la mise en évidence de réactions allergiques chez les patients transfusés avec du plasma BM, plus fréquentes qu’avec les plasmas traités par d’autres méthodes. Dans son avis, l’Afssaps a également pris en compte la nécessité de produire des plasmas dont la composition est plus homogène. L’abandon du plasma BM est ainsi une mesure qui répond à une logique de sécurité renforcée mais aussi d’optimisation de la qualité des produits de transfusion. Dans l’intérêt des malades pour lesquels le recours à une transfusion de plasma constitue souvent un enjeu vital, la mise en application progressive est organisée, en concertation avec l’Etablissement Français du Sang (EFS), de manière à se prémunir de tout problème de disponibilité.


  • Retrait de l’AMM de Noctran® et de Mépronizine® : l’Afssaps émet des recommandations sur la conduite à tenir pour arrêter un traitement par hypnotique
    L’Afssaps a décidé de retirer l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de Noctran® et Mépronizine®, deux médicaments indiqués dans le traitement des insomnies occasionnelles ou transitoires. Ces décisions de retrait d’AMM seront effectives à compter respectivement du 27 octobre 2011 et du 10 janvier 2012, mais supposent d’ores et déjà une prise en charge des patients afin de prévenir ou limiter, à l’arrêt du traitement, un effet rebond ou un syndrome de sevrage. L’Afssaps recommande aux médecins de ne plus instaurer de traitement par Noctran® ou Mépronizine® et d’informer les patients concernés de ces retraits à venir. Des recommandations ont également été adressées aux professionnels de santé afin de leur proposer une conduite à tenir dans cette situation. L’Afssaps invite vivement les patients sous Noctran® ou Mépronizine® à consulter leur médecin traitant afin d’organiser au mieux l’arrêt progressif de leur traitement.


  • Retrait de l’AMM de Noctran® et de Mépronizine® : l’Afssaps émet des recommandations sur la conduite à tenir pour arrêter un traitement par hypnotique
    L’Afssaps a décidé de retirer l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de Noctran® et Mépronizine®, deux médicaments indiqués dans le traitement des insomnies occasionnelles ou transitoires. Ces décisions de retrait d’AMM seront effectives à compter respectivement du 27 octobre 2011 et du 10 janvier 2012, mais supposent d’ores et déjà une prise en charge des patients afin de prévenir ou limiter, à l’arrêt du traitement, un effet rebond ou un syndrome de sevrage.


Dico Santé (1 résultats) +

Dico Pharma (1 résultats) +

Hopitaux (5 résultats) +

Officine / Pharmacie (12 résultats) +