Publicité
Accueil > Bacterienne
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Bacterienne


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (25 résultats) +

Bonne pratique du Médicament (3 résultats) +

  • Retrait à la suite de la mise en évidence d’une contamination bactérienne dans la spécialité Eucalcic 1.2g/15mL, suspension buvable en sachet-dose
    A la suite de signalements d’un mauvais goût inhabituel de la suspension buvable d’Eucalcic 1.2g/15mL commercialisée par la société Altana Pharma, une contamination microbienne a été mise en évidence sur deux lots. Le laboratoire, en accord avec l’Afssaps a procédé au retrait des lots concernés le 27 juin. Des investigations complémentaires ont mis en évidence que tous les lots de cette spécialité pouvaient être potentiellement affectés par cette contamination. Par mesure de précaution, un rappel de tous les lots d’Eucalcic 1.2g/15mL suspension buvable en sachet-dose a été effectué le 3 juillet 2008. L’Afssaps recommande aux patients en possession de boites d’Eucalcic 1.2g/15mL suspension buvable en sachet-dose de la(les) rapporter à leur pharmacien.


  • Dentifrices contenant du diéthylène glycol (DEG) ou présentant une contamination bactérienne importante
    En complément du précédent communiqué diffusé le 10 août, l’Afssaps et la DGCCRF souhaitent faire le point sur les nouveaux cas de dentifrices présentant des non conformités et distribués en France. Ces non conformités concernent soit la présence de diéthylène glycol (DEG), soit la présence de bactéries en nombre excessif par rapport aux critères en vigueur. Les produits concernés (listés et photographiés ci-dessous) ne sont plus distribués et vont faire l'objet d'un retrait dans les collectivités où ils sont présents. Les stocks disponibles sont en cours de destruction. Par mesure de précaution, il est recommandé aux personnes en possession de ces produits de ne pas les utiliser et de les jeter.


  • Maîtrise du risque de résistance bactérienne : réévaluation du rapport bénéfice-risque des antibiotiques administrés par voie nasale
    Dans le cadre du programme d’action national et européen sur le bon usage des antibiotiques, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a réévalué le rapport bénéfice-risque des médicaments à visée ORL et contenant des antibactériens appartenant à des familles d’antibiotiques utilisés également par voie générale.


Pratique médicale (1 résultats) +

  • Infection bactérienne précoce du nouveau né : de nouvelles recommandations de prise en charge diagnostique et thérapeutique
    L'Anaes met à disposition des professionnels de santé exerçant en néonatalogie de nouvelles recommandations portant sur le «Diagnostic et traitement curatif de l'infection bactérienne précoce du nouveau-né». Elaborées à la demande la Fédération nationale des pédiatres néonatalogistes, elles décrivent une prise en charge diagnostique et thérapeutique des nouveau-nés ayant une infection bactérienne dans les 72 première heures de leur vie (ce qui définit la période néonatale précoce). Ces travaux font suite aux recommandations relatives à la «Prevention anténatale du risque infectieux bactérien néonatal précoce», éditées par l'Anaes en septembre 2001.


Revue de presse (4 résultats) +

Fil actus Santé (2 résultats) +

  • Infections bactériennes : le traitement était dans le ver !
    Le planaire, un ver plat aquatique, peu étudié, pourrait bien être la source de nouveaux traitements efficaces notamment contre la bactérie responsable de la tuberculose. C’est ce qui ressort de travaux menés par des chercheurs français dont les résultats viennent d’être publiés dans la dernière édition de la revue Cell Host And Microbe.


  • Infections bactériennes : mise au point d’une nano-éponge qui supprime les toxines du sang
    Des chercheurs américains ont mis au point une nano-éponge capable de traquer et de supprimer dans la circulation sanguine un grand nombre de toxines. D’après l’étude publiée dans la dernier numéro de la revue Nature Nanotechnology, cette méthode innovante permettrait notamment de lutter contre les venins de serpents, les piqures d’abeilles, mais aussi contre les substances dangereuses produites par le Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM), ou par Escherichia coli


Livres (1 résultats) +