Publicité
Accueil > Clinique novovision
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Clinique novovision


Recherche
Résultat de la recherche

Revue de presse (1 résultats) +

  • Menicon et la clinique Novovision entreprennent un essai clinique pédiatrique sur le contrôle de la myopie
    NAGOYA, Japon, June 23 /PRNewswire/ -- Bien que des études antérieures semblent indiquer que le port des lentilles d'orthokératologie ralentit l'augmentation de la longueur axiale de l'oeil chez les enfants atteints de myopie progressive, certaines faiblesses dans la méthodologie employée ont été mises en évidence. À l'aide d'une étude rigoureuse et d'instruments pour mesures optiques précis, Menicon Co., Ltd. et la clinique Novovision de Madrid ont donc entrepris l'étude << Contrôle de la myopie au moyen de lentilles d'orthokératologie en Espagne >> (MCOS) visant à comparer sur une période de deux ans l'augmentation de la longueur axiale chez les enfants européens de race blanche portant des lentilles de contact d'orthokératologie (OK) et ceux utilisant des verres de lunettes à simple foyer (SP). Dans le cadre de cette étude clinique prospective et unicentrique, soixante-deux sujets âgés de 6 à 12 ans souffrant de myopie (-0,75 à -4,00 D) et d'astigmatisme (< =1,00 D) ont reçu de façon aléatoire les lentilles OK ou les verres SP. Diverses mesures sont ensuite prises tous les six mois : longueur axiale (à l'aide de l'interférométrie à cohérence partielle, Zeiss IOLMaster), profondeur de la chambre intérieure, topographie cornéenne, réfraction cycloplégique et acuité visuelle. Jusqu'à présent, aucun sujet ne s'est désisté, aucun événement indésirable n'a été observé et aucun ajustement n'a dû être apporté aux lentilles dans le groupe OK. Par ailleurs, l'étude MCOS présente un certain nombre de caractéristiques importantes, dont une conception prospective, des échantillons d'égale force et des mesures de biométrie oculaire en haute résolution. Dans son ensemble, l'étude devrait permettre de dire si le port des lentilles de contact OK est une méthode réaliste pour contrôler la myopie.