Publicité
Accueil > Fin
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Fin


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (114 résultats) +

Politique de Santé - Santé publique (22 résultats) +

Réglementaire (74 résultats) +

Bonne pratique du Médicament (11 résultats) +

Organisation des soins (4 résultats) +

  • De nouvelles recommandations pour en finir avec la saturation des urgences …
    C’est ce matin que Pierre Carli, président du Conseil national de l'urgence hospitalière (CNUH), a remis son rapport à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, sur la situation des établissements de santé en France. Suite à une analyse détaillée, une série de recommandations a été proposée afin de fluidifier le parcours hospitalier des patients admis aux urgences, en améliorant notamment la gestion des lits d'hospitalisation.


  • Vers la fin des médecins de nuit ?
    Dans un avenir proche, il pourrait être bien difficile de trouver un médecin en pleine nuit. La raison : une réorganisation de la permanence des soins qui, si elle était appliquée en l’état, mettrait en danger l'activité de l'association SOS Médecins, la plus importante association de médecins libéraux de France. Serait-on à l’aube d’une nouvelle ère où le 3624 n’existerait plus et où, entre minuit et 8heures du matin, il serait quasiment impossible d’être rassuré sur son état de santé ?


  • Financement et réforme de santé
    L'objectif était de présenter le système de santé canadien, ses retards et ses efforts. Financement et réformes des systèmes de santé.


  • Définition du panier des soins remboursables (PSR) : propositions et schéma d'applications
    L'objectif était de déterminer les critères de définition du panier des soins remboursables.


Vie de l'Hôpital : actus (4 résultats) +

  • Fin de vie des hôpitaux, un moratoire pour éviter l’épidémie
    Devant le manque d’activité et de personnels, certains établissements de santé sont obligés de recentrer leurs activités et de fermer certains de leurs services. Afin de stopper l’hémorragie et de garantir à tous les citoyens un accès identique aux soins, les sénateurs, affiliés au groupe communiste, républicain et citoyen (CRC), ont déposé hier une proposition de loi visant à instaurer un moratoire sur la fermeture des hôpitaux et de leurs services.


  • Maternité de Vire : c’est fini ?
    Pour la seconde fois en six mois, l’agence régionale de santé (ARS) de Basse-Normandie a rejeté la demande du centre hospitalier (CH) de Vire (Calvados) d’autorisation de réouverture du service de gynécologie obstétrique. Cette nouvelle pourrait sonner définitivement le glas de ce service de maternité, dont l’activité a été suspendue il y a plus d’un an.


  • Fin de vie pour la maternité de Vire
    La nouvelle est tombée mardi soir. Sur décision de l'agence régionale de santé (ARS), la maternité de Vire, dans le Calvados, vit ses derniers jours et devrait fermer en partie ses portes dans les mois à venir. En effet, les locaux devraient servir à maintenir un centre périnatal de proximité.


  • Vers la fin du système de santé français ?
    D’après le président de la Mutualité française, toutes les conditions sont réunies pour que le système de santé de notre pays, tel qu’on le connaît actuellement, vive ses derniers jours à plus ou moins long terme.


Droit et Santé (4 résultats) +

  • LOI RELATIVE AUX DROITS DES MALADES ET A LA FIN DE VIE : LES DECRETS
    Trois décrets sont venus compléter la loi n° 2005-370 du 22 avril 2005 (JO du 23 avril 2005) qui encadre l’accompagnement des personnes en fin de vie et de leurs proches (I. Corpart, Brèves observations sur la loi relative aux droits des malades et à la fin de vie, JAC, n° 54, mai 2005). Reconnaissant aux personnes le droit de mourir dans la dignité, la loi instaure des prérogatives nouvelles pour encadrer les derniers instants de la vie. Elle autorise également les médecins à intervenir pour soulager leurs patients en les dotant de droits et de devoirs innovants. Il émane donc de la loi un droit de mourir et corrélativement un droit de laisser mourir.


  • BREVES OBSERVATIONS SUR LA LOI RELATIVE AUX DROITS DES MALADES ET A LA FIN DE VIE
    Grâce aux progrès de la médecine, il est non seulement possible d’allonger l’espérance de vie, mais également de maintenir en vie une personne dans un coma irréversible. Dans ce contexte, il fallait d’un côté s’assurer de la volonté des patients et de leurs proches, notamment quant à leur désir de mettre ou non un terme au traitement de survie et de l’autre, sécuriser la situation juridique des professionnels de la santé.


  • DEFINITION DE LA FAUTE INEXCUSABLE: Quelques observations sur la nouvelle définition de la faute inexcusable
    « En vertu du contrat de travail le liant à son salarié l'employeur est tenu d'une obligation de sécurité de résultat, notamment en ce qui concerne les maladies professionnelles contractées par le salarié du fait des produits fabriqués ou utilisés par l'entreprise ; que le manquement à cette obligation a le caractère d'une faute inexcusable, au sens de l'article L-452-1 du Code de la sécurité sociale, lorsque l'employeur avait ou aurait dû avoir conscience du danger auquel était exposé le salarié, et qu'il n'a pas pris les mesures nécessaires pour l'en préserver ». Tel est le revirement de jurisprudence opéré par une série d'arrêts rendus par la Chambre sociale de la Cour de cassation le 28 février 2002 ( Cass. soc., 28 février 2002, Bull. civ. 2002 n° 81), par rapport à l'arrêt rendu par les chambres réunies de la même Cour le 15 juillet 1941 ( Ch. réun. 15 juill. 1941, JCP 1941. II. 1705) qui avait décidé que « la faute inexcusable s'entend d'une faute d'une gravité exceptionnelle dérivant d'un acte ou d'une omission volontaire, de la conscience du danger que devait en avoir son auteur, de l'absence de toute cause justificative et se distinguant par le défaut d'un élément intentionnel de la faute visée au paragraphe 1 de la loi du 9 avril 1898 ».


  • LOI RELATIVE AUX DROITS DES MALADES ET A LA FIN DE VIE : LES DECRETS
    Trois décrets sont venus compléter la loi n° 2005-370 du 22 avril 2005 (JO du 23 avril 2005) qui encadre l’accompagnement des personnes en fin de vie et de leurs proches (I. Corpart, Brèves observations sur la loi relative aux droits des malades et à la fin de vie, JAC, n° 54, mai 2005). Reconnaissant aux personnes le droit de mourir dans la dignité, la loi instaure des prérogatives nouvelles pour encadrer les derniers instants de la vie. Elle autorise également les médecins à intervenir pour soulager leurs patients en les dotant de droits et de devoirs innovants. Il émane donc de la loi un droit de mourir et corrélativement un droit de laisser mourir.


Vie professionnelle (25 résultats) +

Pratique médicale (6 résultats) +

  • Fin de grève pour les chirurgiens libéraux
    Après 5 jours de grève, le principal syndicat des chirurgiens libéraux, Le Bloc, a, ce matin, appelé les praticiens à reprendre le chemin des salles d’opérations. Loin d’être une reculade, le mouvement de protestation contre l'accord limitant les dépassements d'honoraires devrait s’amplifier dans les jours à venir, mais selon d'autres modalités, le but n’étant pas de pénaliser les patients….


  • Chirurgie esthétique : fin d’exonération …
    Sans bruit, le 10 avril dernier, la direction générale des impôts a décidé de soumettre les actes de chirurgie esthétique, qui étaient jusqu’à présent exonérés, à un taux de TVA de 19,6 %. Révélée ce matin dans les colonnes du quotidien Le Parisien, la décision, qui fait grand bruit chez les praticiens, devrait renflouer de plus de 23 millions d’euros par an les caisses de l’État.


  • Dépistage du cancer de la prostate : de nouveaux éclairages vont contribuer à la définition de la politique publique à mettre en place.
    L'Institut National du Cancer (INCa), La Haute Autorité de Santé (HAS), et l'Association Française d'Urologie (AFU) enregistrent avec satisfaction la publication, dans le dernier numéro du New England Journal of Medicine , de l'étude ERSPC (European Randomized study of Screening for Prostate Cancer) sur le dépistage du cancer de la prostate. Des équipes françaises à l’initiative de l’AFU, et soutenues notamment par l'INCa à hauteur de 400 000 € ont participé à cette étude ainsi que des équipes de 7 autres pays européens.


  • La HAS publie une étude sur la participation financière des patients dans cinq pays d’Europe
    En mai 2006, la HAS a souhaité accompagner la publication de ses premières recommandations sur les affections de longue durée (ALD) d’une réflexion générale soulignant les difficultés à mobiliser un même dispositif pour atteindre deux objectifs distincts : la qualité de la prise en charge médicale des malades chroniques et la neutralisation des restes à charge élevés liés aux soins les plus coûteux pour tous ceux qui en ont besoin. Afin d’éclairer ce débat, la HAS publie aujourd’hui une étude sur les mécanismes de participation financière des patients dans cinq pays d’Europe. Au-delà des différences, deux points fondamentaux apparaissent : le recours aux dépenses privées des ménages se rencontre dans ces cinq pays mais des dispositifs généraux permettent de limiter le montant de ces dépenses privées, soit en fonction du revenu, soit en fonction d’un plafond annuel.


  • Méthode d’élaboration d’une démarche de soins type à domicile pour une population définie de personnes en situation de dépendance.
    L'Anaes diffuse un guide méthodologique qui a pour objectif d'aider un promoteur, société savante ou organisation professionnelle, désireux d'élaborer une démarche de soins type et d'organiser la collaboration entre les infirmiers libéraux, les médecins généralistes et les autres professionnels impliqués dans les soins. Ce guide méthodologique a été élaboré à la demande du ministère en charge de la Santé.


  • Méthode d’élaboration d’une démarche de soins type à domicile pour une population définie de personnes en situation de dépendance

Revue de presse (257 résultats) +

Grippe A (H1N1) / Grippe méxicaine - Grippe Porcine (1 résultats) +

Fil actus Santé (89 résultats) +

ANSM (3 résultats) +

  • Vaccins contre les infections invasives à méningocoques de sérogroupe C : fin de la période de tension d’approvisionnement
    L’ANSM a été informée par les laboratoires commercialisant les vaccins méningococciques monovalents conjugués de sérogroupe C (Neisvac et Menjugatekit) qu’ils étaient en mesure d’approvisionner le marché français à hauteur des besoins. Dans ce contexte, les recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) en situation de pénurie de vaccins, diffusées en janvier 2015, ont été levées. La vaccination contre les infections invasives à méningocoques C peut être reprise conformément au calendrier vaccinal pour les enfants âgés de 1 an et en rattrapage jusqu’à l’âge de 24 ans.


  • L’ANSM publie les injonctions et sanctions financières prononcées à l’encontre des opérateurs
    Depuis le 1er février 2014, le directeur général de l’ANSM peut prendre des injonctions et prononcer des sanctions financières à l’encontre des opérateurs conformément à la loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé et l’ordonnance du 19 décembre 2013.Ces décisions peuvent être rendues publiques sur le site internet de l’Agence.


  • Cas de syndrome hémophagocytaire rapporté chez des patients traités par fingolimod (Gylenia)
    Le syndrome hémophagocytaire (SHP) est un syndrome hyperinflammatoire très rare pouvant menacer le pronostic vital. Suite à la déclaration de 2 cas de syndrome hémophagocytaire (SHP) d’issue fatale rapporté chez des patients atteints de sclérose en plaques traités par fingolimod (Gylenia®), l'EMA et l'ANSM souhaitent rappeler aux professionnels de santé l'importance de faire un diagnostic précoce du SHP, afin d'améliorer son pronostic par l’initiation rapide du traitement de ce syndrome et/ ou de la pathologie sous-jacente (ex : infection virale). Ce courrier rappelle également quels sont les signes cliniques et manifestations biologiques souvent associés au SHP.


Dico Pharma (19 résultats) +

Médicaments (43 résultats) +

Matériel médical (1 résultats) +

Hopitaux (1 résultats) +

Officine / Pharmacie (25 résultats) +