Publicité
Accueil > Foetales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Foetales


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (5 résultats) +

  • Une nouvelle méthode danoise d'isolement de cellules foetales
    Les cellules foetales sont des cellules qu'on retrouve dans le sang maternel. Bien qu'observé depuis presque 20 ans, le type de ces cellules reste encore inconnu. L'isolement des quelques rares cellules, leur analyse postérieure pour la détection d' aberrations génétiques potentielles, est d'intérêt général et serait une révolution dans le domaine des diagnostiques prénataux. Le grand avantage de cette approche est qu'elle contraste avec l'amniocentèse traditionnelle, puisqu'elle constitue un test prénatal non-invasif.


  • Les tumeurs foetales peuvent être traitées si le diagnostic est effectué assez tôt
    Le centre médical Rabin à Petah Tikva commence à répertorier au niveau international les tumeurs foetales afin d'améliorer le traitement des tumeurs malignes chez les foetus et les nouveaux-nés.


  • Des cellules foetales utilisées pour la recherche en médecine régénératrice
    Au moins 30 laboratoires de recherches japonais utilisent des cellules souches embryonnaires, provenant de foetus avortés, pour des recherches en médecine régénératrice, selon des résultats publiés par le ministère de la santé


  • Un nouveau test pour détecter les anomalies foetales
    L'entreprise américaine PerkinElmer a conclu un accord de licence globale avec l'Université de Copenhague et l'Institut National de Sérologie (SSI) pour le développement de kits de test pour détecter la présence du marqueur biochimique ADAM12.


  • Cellules foetales dans le sang maternel: Les promesses d'un diagnostic prénatal non invasif des anomalies génétiques .
    21/01/02 - Le diagnostic prénatal d’une anomalie génétique impose la réalisation d’une amniocentèse ou d’une biopsie de villosités choriales*, avec le risque de provoquer une fausse-couche (jusqu'à 1 % des cas). Pouvoir disposer d’une méthode sûre pour détecter avec certitude des cellules foetales dans le sang maternel serait une avancée majeure, ouvrant la voie à un diagnostic précoce sans risque. L’équipe de Patrizia Paterlini-Bréchot (unité Inserm 370, laboratoire de biochimie A, CHU Necker Enfants Malades) vient de faire un grand pas dans ce sens en mettant au point un procédé fiable, non invasif, permettant de sélectionner les cellules foetales circulant dans le sang maternel, puis de confirmer leur origine foetale.