Publicité
Accueil > Gravite
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Gravite


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (5 résultats) +

  • Le CUSM met en garde contre la gravité des traumatismes cranio-cérébraux
    16 août 2005 - L'été a été chaud et le temps idéal pour pratiquer une foule d'activités bicyclette, patin à roues alignées et planche à roulettes. Ces sports d'été sont certes amusants et bons pour la santé, mais ils comportent des risques. Les chutes et les collisions peuvent causer des blessures graves à la tête de même que des traumatismes cranio-cérébraux (TCC), certains fatals ou pouvant entraîner une invalidité permanente ou de longue durée.


  • Un test sanguin pour déterminer le stade de gravité de sclérose en plaques
    La sclérose en plaques est une maladie qui peut se révéler sous deux formes : une forme bénigne (le malade ne présentera pas les symptômes avant dix ans) et une forme grave. Or, aucun diagnostic ne permet de distinguer les deux formes. Le patient subi donc un traitement inadapté : trop lourd s'il s'agit d'un cas bénin, pas assez agressif s'il s'agit d'un cas plus grave.


  • Promotion de la recherche en microgravité au Japon
    Une nouvelle association japonaise a été créée, dont le but est de caractériser l'influence de la microgravité dans la culture d'organes pour la médecine régénérative.


  • La gravité fera-t-elle parler les cellules souches ?
    Après 10 jours passés dans la Station Spatiale Internationale, les cellules staminales de souris, sélectionnées par le Laboratoire de médecine régénérative dirigé par Ranieri Cancedda à Genève, vont revenir sur Terre. Parties de Baikonur avec la navette Soyuz 12, ces cellules extraites de la moelle osseuse ont été placées dans un incubateur de l'Agence Spatiale Européenne, et soumises à des impulsions radio programmées par la Kaiser Italia.


  • Un test sanguin pour déterminer le stade de gravité de sclérose en plaques
    La sclérose en plaques est une maladie qui peut se révéler sous deux formes : une forme bénigne (le malade ne présentera pas les symptômes avant dix ans) et une forme grave. Or, aucun diagnostic ne permet de distinguer les deux formes. Le patient subi donc un traitement inadapté : trop lourd s'il s'agit d'un cas bénin, pas assez agressif s'il s'agit d'un cas plus grave.


Vie de l'Hôpital : actus (1 résultats) +

Vie professionnelle (1 résultats) +

Fil actus Santé (3 résultats) +

  • Un test sanguin pour évaluer la gravité des traumatismes crâniens
    Des chercheurs français viennent de montrer qu’un test sanguin pourrait être utilisé en première intention pour déterminer la gravité réelle d’un traumatisme crânien. Ainsi, il ne serait plus nécessaire d’avoir recours systématiquement à un scanner, examen plutôt coûteux et chronophage. C’est ce que révèle des travaux publiés dans les Annals of Emergency Medicine.


  • « La gravité du cancer du sein est liée à une protéine »
    Les cellules tumorales des cancers les plus agressifs contiendraient très peu de ferroportine, une molécule jouant un rôle clé dans la régulation du fer. Une découverte qui ouvre des perspectives nouvelles de diagnostics et de traitements.


  • « Un plan vise à réduire fréquence et gravité des AVC »
    « Roselyne Bachelot a présenté hier un plan de lutte contre les accidents vasculaires cérébraux. L’objectif de ce plan (2010-2014), doté de 134 millions d’euros, est de faire baisser de 6% les décès ou les séquelles invalidantes chez les victimes d’AVC », rapporte la Croix.