Publicité
Accueil > Implants mammaires
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

Implants mammaires


Recherche
Résultat de la recherche

Actualité médicale (2 résultats) +

  • Implants mammaires défectueux (PIP) : les risques de rupture sous-estimés ?
    Les autorités sanitaires françaises auraient largement sous estimé le taux de rupture prématurée des prothèses mammaires de la société varoise Poly Implant Prothèse (PIP). C’est ce que révèle une étude britannique, qui vient de paraître dans Journal of plastic, reconstructive and anesthetic surgery.


  • Implants mammaires défectueux : le bilan s’alourdit
    Bien qu’aucun lien n’ait été démontré entre le risque de développer un cancer et le port de prothèses mammaires de la société varoise Poly Implant Prothèse (PIP), le nombre de cas de tumeurs chez les femmes ayant eu recours à la mammoplastie ne cesse d’augmenter. D’après les données fournies en fin de semaine dernière par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), le bilan serait actuellement de 20 cancers recensés.


Politique de Santé - Santé publique (2 résultats) +

  • Implants mammaires frauduleux : les explantations continuent
    Près d’un an et demi après la décision des autorités sanitaires, de rembourser l’explantation des prothèses mammaires de la société française Poly Implant prothèse (PIP) contenant potentiellement un gel de silicone frauduleux, un peu plus de 16000 porteuses ont choisi de les faire retirer. C’est ce que révèle le dernier bilan publié ce jour par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).


  • Implants mammaires PIP : un an après … seule une prothèse sur deux retirée
    Devant les potentiels risques encourus par les femmes porteuses de prothèses mammaires défectueuses de la société varoise Poly Implant Prothèse (PIP), le gouvernement de l’époque et les autorités sanitaires avaient décidé de rembourser l’explantation. Un an plus tard, un peu moins de la moitié des 30 000 implants concernés ont été retirés, bien que de nombreuses femmes se disent inquiètes de porter en elle des implants contenant un gel frauduleux.


Bonne pratique du Médicament (2 résultats) +

  • Implants mammaires en gel de silicone de la société Poly Implant Prothèse : actualisation des informations
    En mars 2010, l’Afssaps a suspendu la mise sur le marché et l’utilisation des implants mammaires à base de gel de silicone fabriqués par la société Poly Implant Prothèse (PIP). Cette décision faisait suite à une augmentation du nombre de ruptures prématurées de ces implants mammaires et à la mise en évidence lors d’une inspection de l’utilisation d’un gel de remplissage à base de silicone différent de celui qui avait été déclaré dans le dossier de conception et de fabrication de ces implants. (Lire l'article de mars 2010)


  • Implants mammaires en gel de silicone de la société Poly Implant Prothèse
    Une augmentation du nombre d’incidents de ruptures de prothèses mammaires pré remplies de gel de silicone fabriquées par la société Poly Implant Prothèse a conduit l’Afssaps à effectuer une inspection dans les locaux de cette société. Les éléments recueillis mettent en évidence l’utilisation d’un gel de silicone différent de celui qui avait été déclaré lors de la mise sur le marché. L’Afssaps a pris une décision de suspension de la mise sur le marché et de l’utilisation des implants mammaires pré remplis de gel de silicone fabriqués par la société Poly Implant Prothèse, assortie d’un retrait des produits. L’Afssaps recommande aux femmes implantées avec ces prothèses mammaires de consulter leur chirurgien afin qu’il les examine et qu’il leur prescrive la réalisation d’une échographie annuelle (ou d’un examen adapté le cas échéant). Un n° vert (0800 636 636) est également mis à leur disposition. Les chirurgiens qui ont implanté ces prothèses sont informés directement par l’Agence, et il leur est demandé de porter ces informations à la connaissance des femmes concernées.


Revue de presse (2 résultats) +

  • Allergan rassure patients et chirurgiens sur la qualité et la sécurité de ses implants mammaires vendus et distribués dans le monde
    Allergan Inc. cherche à rassurer autour du monde les patientes et les chirurgiens utilisant les implants mammaires Allergan (NATRELLE™, McGhan™ et CUI™) sur le fait que ses produits ne sont pas concernés par l'enquête récente menée sur les implants mammaires fabriqués par la compagnie française Poly Implant Prosthese (PIP) par les autorités de régulation en Europe. Il est important de savoir qu'il y a nombre de fabricants d'implants mammaires dans le monde. Les autorités sanitaires sont particulièrement concernées par les implants mammaires fabriqués par la compagnie nommée Poly Implant Prosthese (PIP). Allergan a mis en place de rigoureux processus de développement clinique, une fabrication étendue et des tests de qualité, ainsi qu'un programme de surveillance d'après-vente leader dans la profession, pour garantir les meilleurs niveaux de qualité et de sécurité de ses implants mammaires, auxquels les patients et les chirurgiens peuvent se fier.


  • Des implants mammaires en silicone - Juste à temps pour l'EURO 2008?
    VIENNE, Autriche, June 12 /PRNewswire/ -- - La nouvelle chirurgie esthétique fait le boulot sans silicone et sans scalpel


Fil actus Santé (19 résultats) +

ANSM (2 résultats) +

  • L'Inserm soutenu par l'ANSM lance l'étude LUCIE sur le suivi des femmes porteuses d'implants mammaires
    En 2013 en France, on estimait à 346 000 le nombre de femmes porteuses d’implants mammaires. On évalue à environ 30 000 celles qui ont porté une prothèse fabriquée par la société PIP (dont une partie a été retirée depuis). Au-delà du caractère défectueux de ces prothèses mammaires, seule une vaste étude épidémiologique permettrait de documenter leurs effets indésirables potentiels.


  • Implants mammaires en silicone (hors PIP) : Rapport d’évaluation de l’utilisation en France
    Les implants mammaires font partie des dispositifs médicaux implantables faisant l’objet d’une surveillance particulière par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). C’est dans ce cadre, que l’ANSM publie un rapport sur les implants mammaires en silicone en France. Ce rapport synthétise les données de vigilance ainsi que celles issues d’inspections et de contrôles effectués par l’Agence sur ces produits et les industriels qui les fabriquent.